vendredi 14 février 2014

DC Comics Anthologie




Quand j’étais gamin, c’est-à-dire il y a…bref, un certain temps, le mardi était un jour particulier. Pourquoi ? Tout simplement parce que le mardi sortait mon Télé Junior, magazine dans lequel je retrouvais les aventures de Goldorak en bande-dessiné ainsi que d’autres héros de la télé. Et ce dont je me souviens, c’est que c’est par ce biais que j’ai découvert Spiderman par exemple. Par la suite, c’est grâce à des comics que je pouvais suivre ses aventures. Comics grâce auxquels je suivais les aventures de Superman puis celle de Batman ou encore Wonder Woman. Parmi mes deux préférés figuraient les numéros racontant l’arrivée de Kal El sur terre et son « adoption » par les Kent, ainsi que la détermination de Diana Prince, fille de la reine des Amazones, à quitter Paradise Island pour aller défendre l’Amérique.

C’est donc avec délectation que je me suis plongé dans la lecture de ce DC Comics Anthologie annonçant 16 récits majeurs de 1939 à nos jours.

Chaque histoire est précédée d’un texte d’introduction explicatif et d’une présentation rapide des auteurs. Outre tout l’aspect technique et documentaire dont je vous fais grâce, je ne suis pas spécialiste, ce qui est particulièrement surprenant, c’est de voir l’évolution du dessin et des histoires au fil des années. J’avoue, sur les premières années, avoir été saisi par la simplicité pour ne pas dire la naïveté du dessin. Les mises en page, les angles de vue, le cadrage, les cases sont totalement différentes sur les dernières années, évolution oblige, de même que les thèmes abordés ou la noirceur nettement plus présente il me semble.

Ce tour d’horizon de l’univers DC Comics nous est présenté en cinq étapes, L’âge d’or où l’on crée des mythes, l’âge d’argent où l’on façonne un univers, l’âge de bronze où l’on explore de nouveaux territoires, l’âge moderne où l’on revient aux bases et enfin la renaissance où l’on forge le futur.

Cette lecture enthousiasmante m’a permis de retrouver certains héros familiers, d’en découvrir que je ne connaissais que de noms comme Flash ou Green Lantern et enfin de les retrouver tous associés dans la Justice League. Les « mondes parallèles » de certains héros mêlant habilement fiction et réalité pour faire croiser le même super héros issu de deux époques m’ont beaucoup amusé, sacré inventivité !

Par contre, j’ai bondi, quand dans un numéro nos héros de la Justice League font preuve d’une effrayante misogynie : « Quand il s’agit de nettoyer, on est tous d’accord pour dire que le chef, c’est Wonder Woman… » Mais que font les chiennes de garde ??!!... Allez, on ne leur en veut pas, il faut dire que c’était en 1962…

Donc, en résumé, si vous êtes fans de comics, ce livre devrait totalement vous emballer et si vous souhaitez vous pencher sur le sujet, c’est vraiment le livre qu’il vous faut.

Et en complément de votre lecture, je ne saurais trop vous recommander la troisième et dernière partie du documentaire « Super-héros, l’éternel combat » à regarder ce samedi soir sur Arte ou plus tard en replay. 

DC Comics Anthologie : Anthologique !!!



ISBN 978 2 298 07550 2
288 pages
2013

10 commentaires:

  1. Alors là tu touches la corde sensible chez moi...je suis FOU de comics...j'ai le même ¨âge que Peter Parker...l'univers DC (très riche) à toujours été mal et partiellement édité en France jusqu'à l'arrivée de Urban comics qui fait un boulot d'éditeur admirable...inutile de te dire qu'à la maison j'ai TOUT ce qu'il ont édité ...fan et fou je te dis...je ne fais pas souvent (je le faisais au début) de billet sur mes lectures comics sur mon blog...mais tu viens de me faire changer d'avis...et je serais bien sûr devant Arte ce soir...c'était prévu...
    Bon week-end Robin...
    Signé:Batman

    Je fais un bisous en passant à Wonder Chris Woman....;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends avec impatience ton prochain billet comics !
      Et je fais deux bisous à Wonder Chris Woman ! ^^

      Supprimer
    2. ;) Mais que j'aime les bisous moaaaaa !!!!
      Wonder Chris vous fait de gros poutoux sur la joue !

      Slurppppppp ;)

      Supprimer
    3. Toujours aussi gourmande...^^

      Supprimer
  2. Voici le genre de BD qui ne m'a jamais intéressée. Pourtant j'aimais bien regarder Wonder Woman avec la belle Lynda Carter et sa poitrine généreuse, ou Christopher Reeves dans super man. Néanmoins l'évolution chronologique doit être intéressante surtout du point de vue de l'image de la femme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Généreuse, c'est le mot ! ^^
      Concernant l'image de la femme, ce n'est quand même pas l'ouvrage que je recommanderai... ^^

      Supprimer
    2. J'ai toujours eu un faible pour Wonder Woman. Je me demande bien pourquoi... Qu'est-ce qui m'a attiré chez ce super-héros, plus que Superman ou Batman... ?

      Supprimer
    3. Oui, je me demande bien pourquoi, je ne vois pas du tout...

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup de mal avec les super héros en collant. Je me rends compte qu'il n'y a que Spiderman que j'ai lu avec un certain plaisir. Et encore, ça n'a pas duré longtemps.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...