dimanche 17 juin 2018

Le Journal de Gurty, tome 4, Printemps de chien - Bertand Santini (by Anthony)


« Le problème avec les enfants d'humains, c'est que leurs bras et leurs jambes poussent plus vite que leurs cerveaux. Du coup, ils agissent comme des idiots. »

Le Journal de Gurty, c’est le quotidien de Gurty, adorable petite chienne pleine de bon sens, par elle-même, dans son propre journal intime.

C’est son regard de chien et ses rapports avec le chat des voisins, Tête de fesses, avec ses voisins humains, les Caboufigues, leurs enfants, les jumeaux Donovan et Cassidy, et bien entendu avec son humain, Gaspard.

"Selon une certaine rumeur, l'être humain serait l'animal le plus intelligent de la Terre.
Personnellement, je n'en crois pas un mot.
La preuve : cette rumeur a été propagée par les humains eux-mêmes. Or, s'il y a bien un signe indiscutable de bêtise, c'est de se croire plus malin que les autres." 


C’est amusant, bien croqué, rempli de réflexions frappées du sceau du bon sens, en un mot, un régal ! Une lecture qui ravira les grands et plus encore les petits.

Fous rires garantis avec Le Journal de Gurty de Bertrand Santini !


 Merci à Babelio et aux Éditions Sarbacane !

ISBN 978 2 37731 074 6
176 pages
2018
9,90€
Dès 8 ans
 

jeudi 31 mai 2018

Lune ou l'autre - Frédérique Hoy


"Être biographe pour le compte d'autrui était pour moi comme une longue punition d'écolier. Des lignes et des lignes d'écriture pour des gens qui aiment parler d'eux, qui ont souvent trop d'argent et pas assez de temps pour le faire eux-mêmes. Je leur inventais un style, étouffant à contrecœur le mien sous un gros coussin de dépit."

Bonne surprise que ce roman qui se lit quasiment d’une traite tant on est pris par l’intrigue.

L’histoire nous est racontée du point de vue du héros, Pierre-Octave dit Pierrot. Un type qui pourrait être brillant, il est tout de même "ghostwriter". Il écrit pour les autres, politiciens, starlettes et même « stars » du porno. Bien sûr, il aspire à autre chose. Mais Pierrot est un type banal, un peu fade, un peu lunaire. Ce n’est pas pour rien qu’à l’école les autres le surnommaient Face-de-lune…

Un jour qu’il attend son tour dans la salle d’attente de sa dentiste, il assiste dépité à la fuite de cette dernière, n’en pouvant plus de toutes ces bouches bavantes, malodorantes et infectées. Premier moment de sidération. Quand il aperçoit la jeune femme au zinc d’un café, il ne peut s’empêcher d’aller vers elle. Maladroitement, le contact se fait et se conclut carrément par un rendez-vous. Deuxième moment de sidération. Plus fébrile que jamais, il se rend à ce premier rencard, le début de nombreux problèmes à venir, prémices à un traitement bien peu banal…

Peu banal comme cette histoire qui fait se croiser des personnalités à la psychologie tourmentées et des cerveaux malades, pour le plus grand plaisir, entremêlé de frissons, du lecteur.

Ce qui au départ peut laisser augurer d’une bluette gentillette se transforme rapidement en un thriller à vous faire passer l’envie de donner suite à toute rencontre inopinée. Et je ne vous parle même pas des rendez-vous chez le dentiste ! D’ailleurs, je vais peut-être attendre un peu avant d’aller régler ce problème de carie…

La lecture terminée, le titre prend tout son sens pour ne pas dire son double et même triple sens. Quant au visage maquillé en couverture, à la fois intriguant et inquiétant, il est un peu comme un masque qu’on va voir tomber au fil de la lecture.

J’en termine avec la maison d’éditions Yakabooks, une petite maison située à Lectoure charmant village du Gers qui a fait le pari de publier des titres pour petits et grands au tarif unique de 2€. L’initiative mérite vraiment d’être saluée, allez donc faire un petit tour sur leur site et parlez-en autour de vous !



 
Merci à Babelio et aux Éditions Yakabooks !


ISBN 978 2 37763 017 2
168 pages
2017
2€

dimanche 27 mai 2018

La Nuit de l'ogre - Patrick Bauwen


Plaisir maximal à la lecture du dernier Patrick Bauwen !

Chris Kovac, médecin urgentiste qui se shoote à l’adrénaline pour oublier ses tourments intérieurs, se retrouve malgré lui embarqué dans une affaire incroyable. Tout commence lorsqu’il prend en stop une jeune fille. Une étrange morsure à la main, elle semble apeurée. Tandis qu’elle le reconnait, lui ne semble pas se rappeler d’elle. Désorientée, elle descend brutalement de sa voiture à un carrefour en lui laissant un drôle de cadeau dans un sac. Dans un bocal rempli de formol, baigne une tête humaine…

L’impulsif Dr Kovac ne va évidemment pas en rester là. Sa seule obsession, retrouver cette fille pour lui venir en aide. La  course à la vérité et les ennuis ne font que commencer.

Deux tueurs, dont un qui semble surgit d’une autre époque, rôdent insidieusement. De vieilles bâtisses aux allures victoriennes aux couloirs sombres d’une faculté de médecines, de salles d’autopsies blafardes en passant par les sous-sols du métro parisien grouillant de rats, de souterrains jusqu’aux pièces aux allures de cabinets de curiosités, une ambiance tendue avec des accents gothiques qui contribue à l’atmosphère particulièrement inquiétante de cette histoire glaçante.

Après ma découverte de L’Œil de Caïn puis de Monster, deux livres que j’ai adoré, je retrouve avec bonheur la plume de Patrick Bauwen. Le rythme trépident et le suspense sont plus que jamais  au rendez-vous. Résultat : un plaisir de lecture qui est encore monté d’un cran tant je n’arrivais pas à me détacher de ce roman. 

La Nuit de l’ogre de Patrick Bauwen, un thriller qui se dévore !

Victor Hugo sur son lit de mort photographié par Nadar

www.patrickbauwen.com

Merci à Babelio et aux Éditions Albin Michel !

Patrick Bauwen sur le blog !
ISBN 978 2 226 43637 5
490 pages
2018
22€
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...