lundi 4 avril 2016

Quand le diable sortit de la salle de bain - Sophie Divry





Quand le diable sortit de la salle de bain, c’est le drôle de roman que nous propose Sophie Divry. L’histoire de Sophie qui, au chômage, a du mal à joindre les deux bouts et tente tant bien que mal d’écrire un roman.

Entourée de Victor, son voisin obsédé sexuel, et Lorchus, son diable personnel, elle tente de faire face aux fins de mois difficiles. Sans un sous en poche, elle a bien souvent l’estomac tiraillé par la faim. Pas sûr que ces deux-là lui soient d’un grand secours.

Dure réalité du chômage, rapports compliqués avec l’administration, pôle-emploi notamment, employeurs tout puissants, salariés traités comme du bétail, rien n’est esquivé mais rien n’est jamais pesant. Au contraire, toutes ces situations sont prétextes à des délires hallucinatoires, totalement jubilatoires pour le lecteur.

Alternant réalisme et loufoquerie, gravité et folie douce, inventions langagières et mise en page imaginative, le tout saupoudré de quelques scènes savoureusement crues, Sophie Divry réussit un roman plein d’humour et de profondeur à côté duquel il serait vraiment dommage de passer.

***


"- Ça a duré cinq ans, je l'ai quittée y a un mois. Je lui ai dit, t'es lourde, lourde comme du béton... Le pire, c'est que je l'ai même pas trompée, je voulais pas lui donner raison, non. Juste, je me branlais devant YouPorn... pardon, madame.
- Y'a pas de mal.
- Ah ben chuis contente de vous l'entendre dire... Parce qu'un jour... Le pire, ç'a été ça. Un jour que je me branlais d'vant mon p'tit porno, elle est rentrée par surprise dans l'appartement. Elle avait oublié des papiers ou je ne sais quel balourd. Elle m'a pécho en flag' ! Ç'a été le drame intégral. Alors que, bon, se branler, c'est pas tromper, non ? Depuis que j'ai douze ans je me branle trois fois par jour, ça m'empêche pas de faire l'amour. La pogne, c'est autre chose, et puis paraît qu'c'est bon pour la prostate."


Le billet de Carnet de lecture qui m'a donné envie de lire ce livre.
Eeguab n'as pas aimé lui.
ISBN 978 2 88250 384 8
320 pages
2015
18€ 

29 commentaires:

  1. Cette fois pas du tout d'accord avec toi.:D J'ai détesté ce livre et je l'ai chroniqué en ce sens.Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est riche de nos différences ! :)

      Supprimer
  2. A lire pour se faire son avis. On ne peut pas plaire à tous.
    Bonne semaine, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Bonne semaine à toi aussi.

      Supprimer
  3. J'étais très sceptique avant de me lancer et pour le coup ce fut une vraie belle surprise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le surprise n'en a été que meilleure j'imagine.

      Supprimer
  4. j'ai vu pas mal de commentaires très positifs, et j'ai lu, du coup, le premier roman de cette auteure, "la condition pavillonnaire", qui m'a laissée fort déconvenue. Pas drôle, ni loufoque pour un sous ... Comme celui-ci à l'air très différent, je m'y lancerais peut-être, mais en poche seulement !

    RépondreSupprimer
  5. Un roman que j'ai lu il y a peu de temps et que j'ai vraiment adoré!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ton billet qui m'a donné envie de le lire ! :)
      J'ajoute ton lien.

      Supprimer
  6. Au premier abord ce n'est pas le genre de livre vers lequel j'irai mais après ta chronique et les avis différents des uns et des autres j'en deviens curieuse.

    Sluuuuuurrrrrrrrrrrrrrpppppppppppppppp :)

    RépondreSupprimer
  7. « Totalement jubilatoires pour le lecteur », avec des touches de folie douce, quelques scènes cochonnes (crues :D), de l’humour, il a l’air vraiment trop bien!:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. KochoNad is back ! ^^
      Grouik Grouik !!

      Supprimer
  8. « c'est bon pour la prostate » huhuhu ! Cette chute m'a tuée ^^ Bon, visiblement les avis sont partagés, ça n'en est que plus tentant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Citation choisie pour faire réagir et ça marche visiblement... ^^

      Supprimer
  9. J'hésite encore... Bien trop spécial pour moi...

    RépondreSupprimer
  10. Je suis pas un gars drôle alors pas sûr que j'apprécie les livres à "humour". Cela dit, comme tu sais me prendre, par les sentiments je précise, et que tu insistes sur les séances de branlettes, le livre semble remonter dans mon estime. Et depuis 12 ans, j'ai toujours eu une belle prostate !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien de préciser... ;)
      Cet extrait sur la branlette a été spécialement choisi pour toi !! ^^

      Supprimer
  11. Un petit livre qui me tente bien!

    RépondreSupprimer
  12. j'avais bien aimé surtout pour son originalité, et tu as raison, on passe un très bon moment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Me reste à voir ce que donne ses autres livres.

      Supprimer
  13. J'hésitais à le lire après le passage de l'auteur à LGL puis je vois ton engouement à cette lecture ! Vu ce qu'écrit Eeguab, les avis sont donc mitigés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a autant de visions qu'il y a de lecteurs...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...