vendredi 1 mai 2015

Les Évadés du Mont-Saint-Michel - Fabian Grégoire



« Maman n’était pas un bandit de grand chemin : une nuit d’hiver, alors que nous étions à la rue, elle avait volé une couverture de laine pour me tenir chaud. La justice l’avait condamnée à cinq ans de prison. Par malchance, c’est au Mont-saint-Michel qu’on l’avait envoyée. En ce temps-là, l’ancienne abbaye faisait peur. Selon certains, c’était la pire prison de France. » 

Un gamin livré à lui-même alors que sa mère est emprisonnée dans cet endroit qui fut bien sordide avant de devenir un des hauts lieux du tourisme français. Une condamnation disproportionnée par rapport au larcin commis. Sa mère est tombée malade, enfermée dans cet antre glacial suintant l’humidité par tous les murs, l’odeur de moisissure prémices de l’odeur de la mort…

Augustin ne voit qu’une seule issue s’il ne veut pas qu’elle meurt entre ces murs, la faire évader ! Mais s’évade-t-on impunément d’une telle forteresse de pierre entourée par les eaux ? Peut-on échapper à la vigilance des gardiens et surtout à la férocité des autres détenus tapis dans l’ombre et prêts à tout pour une illusion de liberté ?

D’emblée, on est saisi par cette histoire poignante comme on le serait par les embruns cinglant notre visage sur les remparts du Mont-Saint-Michel.

L’histoire est simple mais belle et forte. Les illustrations sont encore une fois magnifiques. Les coups de pinceau qui recouvrent parfois à peine le crayonné de base sont à couper le souffle. Chaque dessin s’apparente à un tableau, petit par la taille mais grand par sa puissance d’évocation. La vivacité d’un trait de crayon, le mouvement d’un coup de pinceau ou l’intensité d’une touche de couleur et l’histoire prend vie sous nos yeux.

Après Le Phare de l’oubli, autre titre de Fabian Grégoire, c’est encore à l’occasion d’un vide-grenier que je suis tombé sur Les Évadés du Mont-Saint-Michel, l’univers du bord de mer lui sied décidément à merveille…




 Découvrez les carnets de recherches de cette histoire sur son site:


ISBN 978 2 211 09659 1
47 pages
2008
12,70€
(9 à 12 ans)

14 commentaires:

  1. Tu m'avais déjà tenté avec Le phare de l'oubli, je note aussi celui-là. Mon fils adorerait cette histoire! Je surligne le nom de l'auteur. Merci pour ces jolies découvertes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un auteur et illustrateur à suivre !

      Supprimer
  2. Ah moi aussi, je me souviens d'une histoire comme ça...
    Un homme qui voulait s'évader d'une prison de pierres froides entourée d'eau un peu moins froide.
    Attends que je me souviennes... c'est qu'à mon âge, je ne maîtrise pas tous mes souvenirs...
    Voilà, il s'appelait Frank Morris... C'est la même histoire, non ?... Attends, attends, ça ressurgit... Ce n'était pas au mont-saint-michel, c'était dans la baie de San Francisco...
    L'évadé d'Alcatraz !
    Ces évadés-là, c'est un remake ?
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais plus quel âge j'avais quand j'ai découvert ce film mais j'avais adoré !
      Enfin moi, c'est à la télé parce que je suis BEAUCOUP plus jeune que toi... ^^

      Supprimer
  3. Je suis totalement inculte, je ne savais pas du tout que le Mont-Saint-Michel avait été une prison ! Je pensais que c'était un lieu de culte depuis toujours... Bon, j'ai bien fait de venir ici, je me coucherai moins bête ce soir ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne te reste plus qu'à aller le visiter ! :)

      Supprimer
  4. On goûte une première fois à du Fabian Grégoire et on se sent conquis. On y goûte une deuxième fois et là j’imagine à quel point on craque! Et puis ce sentiment s’accentue une fois avoir regardé la vidéo. Il a l’air tellement sympathique! Et modeste, parce que son Histoire a tout le mérite d’être précédée d’un grand « H ».

    En plus des illustrations qui sont vraiment magnifiques, dans tes deux livres il y a beaucoup de sensibilité, on se sent attendri et puis à l’instar de Lucie dans le premier, il y a à nouveau un enfant qui serait prêt à tout par amour, comme une promesse implicite et un besoin d’appartenance...

    L’univers du bord de mer te sied également à merveille ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les illustrations sont superbes, tu verras avant de le glisser sur l'étagère océane... ;)

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas du tout et cela me tente vraiment bien, merci :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un auteur-illustrateur qui gagne vraiment à être connu !

      Supprimer
  6. Parfois une histoire simple suffit à nous embarquer !
    Et puis tu parles si bien du graphisme que je suis bien tentée. Tu fais toujours de belles découvertes dans les vides greniers toi, c'est très énervant.

    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui me plait dans les vide-greniers, tu ne sais jamais sur quoi tu vas tomber ! :)

      Supprimer
  7. J'aime beaucoup la découverte de BD sur ton blog. Il y a toujours des ouvrages atypiques, de belles découvertes!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...