mardi 12 mai 2015

Igor et Natacha - Mireille d’Allancé



Portée par le souffle de la taïga, c’est sur un traineau que Natacha et son père arrivent en ville. Sur la place du marché, quelle n’est pas leur surprise de découvrir un ours gigantesque qui a été capturé dans la Grande Forêt. Il s’appelle Igor et fascine autant qu’il terrorise. Emprisonné dans une cage qui le prive du moindre mouvement, il est à la merci des coups de bâton et des jets de cailloux de bien détestables mouflets.

Impuissante, Natacha observe leur manège. Mais attendri par l’animal, elle passe chaque jour lui porter des gourmandises. Un lien finit par se créer entre eux. Quand un jour Igor disparait, Natacha part seule à sa recherche…

On oubliera volontiers le réalisme et la dangerosité de l’animal sauvage, l’intérêt est ailleurs. Ici, il est question de l’amitié entre un ours et une petite fille. L’indéniable attrait du côté peluche de la boule de poils accentué par de magnifiques dessins aux pastels de Mireille d’Allancé qui contribuent à l’atmosphère tendre et feutrée à cette histoire.

Envie d’une belle histoire pour endormir les petits ? Igor et Natacha vous tendent les bras…

Le site de l'auteure 

www.mireilledallance.com 


ISBN 2 211 076 15 7
30 pages
2004
11,20€
(3 à 5 ans)


18 commentaires:

  1. Il y a vraiment de beaux livres à L’école des loisirs :D
    Une histoire qui me semble réconfortante pour les mouflards (heu… mouflets? ^^) et un bel enseignement sur la force de l’amitié et de l’attachement entre une grosse boule de poils et une petite fille prête à tout pour l’apprivoiser... C'est craquant!

    RépondreSupprimer
  2. Un petit album comme je les aime.

    RépondreSupprimer
  3. je me demande si je ne l'ai pas déjà lu à mes pioupious.... ça me dit quelque chose...

    RépondreSupprimer
  4. Pfff, totalement irréaliste...
    Quand je vois les bonds que ma p'tite bisonne fait lorsqu'elle croise le yorkshire de la voisine qui veut juste jouer et s'amuser. Un hurlement de terreur (pire que si une grenouille gluante lui venait sauter à la gorge). En plus, il s'appelle Mickey...
    Alors j'ose même pas imaginer un ours. C'est simple, ton histoire, j'y crois pas... On ne me l'a fait pas, cette histoire d'amitié entre une petite fille et un ours. C'est du pipeau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mickey c'est nul pour un nom de chien ! Mickey, c'est le nom que je donne à ce que je sors de mon nez parfois !!! :D

      Des jolis Mickeys ^^

      ptdr ... Paco c'est un beau nom de chien ... Non mais !!!!

      Supprimer
    2. Peut-être. Mais Mickey n'est pas andalou... Peut-être portugais. Alors, Paco le portugais, ça le fait pas trop ;-)

      Supprimer
    3. On est mauviette de père en fille on dirait... ;)

      Supprimer
  5. Pour endormir les petits???!!!!! Ben NON, pour m'endormir moi aussi ! Tu plaisantes pas un peu... pourquoi toujours les petits.

    Tu veux bien me la raconter à moaaaaaaaaaaaaaaaaaa ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir être bien sage pour ça... ^^

      Supprimer
  6. Moi je suis très tentée pour mes neveux!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée ! Une petite histoire belle comme tout !

      Supprimer
  7. Bonjour manU, c'est le genre d'histoire qui me plaît (comme Ernest et Célestine). Dommage que je n'ai pas de neveu ni d'enfant... Bonne journée.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...