mardi 7 avril 2015

La BD est Charlie



Trois mois déjà…

L’occasion de remettre en lumière ce livre, hommage rendu aux victimes par des dessinateurs du monde entier.

L’occasion de découvrir des hommages de tous les genres, drôles, tendres, émouvants ou terriblement noirs.

L’occasion de découvrir le regard d’artistes qui me sont connus comme Christophe Chabouté, Rebecca Dautremer, Etienne Davodeau, Jean-Yves Ferri, Manuele Fior, Philippe Geluck, Manu Larcenet, Milo Manara, Nob, Nicolas Tabary, Lewis Trondheim, Bernard Yslaire ou Zep et d’en découvrir beaucoup d’autres.

L’occasion pour vous de le découvrir si ce n’est déjà fait.


Nob


Lucille Clerc

Multi-éditeurs
ISBN 978 2 344 00934 5
175 pages
2015
10€

Vendu au profit des familles des victimes des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015
 

15 commentaires:

  1. Une très belle initiative et l'occasion aussi de faire connaissance avec des dessinateurs qui me sont inconnus.

    Merci pour ce partage <3

    RépondreSupprimer
  2. Je n'en connais pas beaucoup non plus. Il y a un livre aussi, il faudra que j'achète les deux. Ils n'étaient pas dispo quand j'ai voulu les acheter dans mon espace culturel et après, je reconnais avoir oublié. Merci pour la petite piquouse de rappel manU :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, les blogs sont faits pour ça ! :)
      Je parlerai du livre dans quelques temps...

      Supprimer
  3. Se procurer cette BD, c’est aussi participer à une lutte, en plus de rendre un hommage touchant. Je ne manquerai pas d’en avoir mon exemplaire, pour découvrir tous ces regards d'artistes, comme de précieux témoignages.

    Parce qu'au fil des mois, des années, il ne faut pas oublier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Parce qu'au fil des mois, des années, il ne faut pas oublier.."

      :)

      Supprimer
  4. Une petite piqûre de rappel qui ne fait pas de mal !

    RépondreSupprimer
  5. Il faut absolument que je le lise :)

    RépondreSupprimer
  6. "parce qu'au fil des mois des années, il ne faut pas oublier". Je te rejoins. Les moments de l'émotion, les grandes manifs, il fallait le faire, mais moi, je n'arrive toujours pas à admettre que ces mecs soient morts, pour de vrai que Cabu, Wolinsky, aient été assassinés ... Quelque part, ça me dépasse. J'aime bien les boutiques ou les lieux qui gardent "je suis Charlie", comme les blogs qui le rappelle, parce qu'autrement ils disparaîtront pour de vrai, et ça ce n'est pas possible.
    Inutile de rajouter que j’achèterai cette BD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec toi...

      Supprimer
  7. Trois mois déjà... Et les gens ont malheureusement tendance à oublier. C'est triste. Il faut entretenir la mémoire, et surtout ne pas laisser la page blanche s'installer dans nos esprit.

    RépondreSupprimer
  8. J avoue que j ai du mal avec l'histoire de charlie. Si j osais je dirais que j ai peur de charlie, de tous ces gens qui l espace de quelques mois se découvre une charlitude. Mais bon dire cela peut etre vite mal interpreter. Il y a donc lieu d etre plus precis. Je suis contre le terrorisme en tout genre mais je ne suis pas charlie.
    Cela etant dit ce type de livre est effectivement l occasion de découvrir d autres dessinateusr de presse

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...