mardi 14 juillet 2015

L'Envers du décor - Sébastien Brégeon



Les femmes de chambre dans les hôtels en savent quelque chose, le fantasme de la soubrette, avec celui de l’infirmière, est sans doute parmi les plus répandus. Et dans les hôtels, parmi la clientèle, ce ne sont pas les vieux vicieux qui manquent.

Quand dans une des chambres, un miroir ne se contente pas de réfléchir mais aussi de prédire l’avenir du lieu, la femme de chambre devrait arriver à éviter les ennuis. Mais les choses se passent rarement comme elles le devraient… 

Sébastien Brégeon signe une nouvelle à l’ambiance délicieusement malsaine avec une chute qui fait froid dans le dos. Prédiction, agression, stupéfaction !

Derrière la dorure et le clinquant, L’Envers du décor est rarement très reluisant…


 
Merci à Sébastien Brégeon pour cette découverte au format epub !
Si cette nouvelle vous tente, vous pouvez la télécharger ici ! 
 
"En cours de matinée, j’ai croisé un des clients de l’hôtel dans le couloir. Il me dévisageait tout en marchant. Je sais bien ce qui l’attirait. Les habits de travail qu’on nous oblige à porter doivent être commandés dans des sex-shops, la petite panoplie parfaite de la soubrette." 
 
"Ce sont surtout des hommes qui viennent à l’hôtel, particulièrement en semaine, des commerciaux pour la plupart. Ces types qui semblent plus pervers que la moyenne, qui nous matent les seins sans aucune discrétion ou qui se tordent au risque de se déboîter une lombaire pour essayer de deviner la couleur de notre culotte."


14 commentaires:

  1. Encore une nouvelle qui semble prometteuse :) C'est dédicacé à DSK ?! *je sors* ;))

    RépondreSupprimer
  2. Le fantasme de l'infirmière ... c'est dingue ce qu'une simple blouse blanche peut vous faire quand on y pense !

    Tu es plus soubrette ou plus blouse blanche ? ;-)

    Je vois que ce Brégeon t'a tapé dans l’œil il va falloir que je m'y attarde un peu voir ce qu'il en est ! :)

    Alors soubrette ou blouse ? Je veux savoir ? :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soubrette la journée et blouse blanche le soir ! ^^

      Supprimer
  3. La femme de chambre ou l'infirmière, ça marche dans les deux cas en ce qui me concerne ;)

    RépondreSupprimer
  4. Merci de me faire découvrir cet auteur. Je vais voir tout de suite le lien.
    Bonne soirée. FLaure

    RépondreSupprimer
  5. Je suis vieux.
    Je suis vicieux.
    Faut que j'aille plus souvent à l’hôtel.
    Allez, la semaine prochaine, je me réserve une chambre au Carlton ou à l'Ibis, je verrai en fonction de mon budget !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évite les Sofitel, certains y ont laissé des plumes... ^^

      Supprimer
  6. Merci pour la découverte de cette nouvelle ^^

    RépondreSupprimer
  7. Sébastien Brégeon a l’air de savoir s’y prendre pour nous plonger dans des histoires qui basculent. Je me souviens de « À bras raccourcis », avec cette ambiance noire et malsaine qui laisse en nous un sentiment d’inconfort. Il a du talent!

    Je vous laisse la soubrette et l’infirmière, m’en vais fantasmer sur un beau sauvage bien poilu sorti tout droit d’une forêt amazonienne. Ben quoi?! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, à chacun et chacune ses fantasmes ! ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...