dimanche 1 avril 2018

Une autre histoire - Sarah J. Naughton

Traduit de l'anglais par Pierre Szczeciner

"La vérité, ça n'existe pas ; la seule chose qui compte, c'est ce qu'on arrive à faire croire aux gens."

Quand son frère se retrouve dans le coma après une effroyable chute dans son immeuble, Mags quitte Las Vegas où elle est avocate pour se rendre à son chevet à Londres. Mags apparait d’emblée comme une personne distance, froide et peu concernée par le sort de ce frère qu’elle a ignoré les dix dernières années.

Elle fait la connaissance de Jody, sa petite amie, et semble soulagée de la voir aussi amoureuse et assidue à son chevet. Quand il faudra le débrancher, décision inéluctable à ses yeux, elle la laissera volontiers décider à sa place. Visiblement terriblement affectée, Jody laisse pourtant très vite apparaitre un certain nombre de contradictions dans son récit de la nuit de l’accident. Il n’en faut pas plus pour laisser le doute s’insinuer dans l’esprit de la redoutable avocate…


J’ai d’abord été un peu désorienté par ce roman dont chaque chapitre alterne, à la première personne, le point de vue de chacun des principaux personnages. Mais très vite, j’ai été littéralement happé par l’écriture et l’imagination pour le moins fertile de Sarah J. Naughton.

Le frère n’a pas connu la réussite de sa sœur, il vivait dans une ancienne église réhabilitée en logements sociaux abritant des locataires aux origines diverses. L’endroit, avec ses recoins, ses ombres, les couleurs filtrant de ses vitraux, contribue à l’ambiance inquiétante de l’histoire. Du coup, outre Jody, on en vient à s’interroger sur chacun des habitants de ce lieu.

Mais l’auteure excelle dans l’art de brouiller les pistes et rien ne va se dérouler comme on pourrait l’imaginer. Les passés, souvent douloureux pour ne pas dire terribles, ressurgissent se mêlant aux faux-semblants pour le plus grand bonheur du lecteur.

L’intrigue est prenante, la lecture se fait pressante, l’envie de découvrir la fin devient urgente et quoique vous imaginiez en tournant les premières pages, vous allez forcément découvrir… Une autre histoire !



Merci à Babelio et aux Éditions Sonatine !


ISBN 978 2 35584 610 6
411 pages
2018
21€

16 commentaires:

  1. Un livre pour moi, merci de me l'avoir fait découvrir.
    Bonne semaine, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content qu'il te tente FLaure ! Un livre plein de suspense, de surprises et de révélations...

      Supprimer
  2. Je ne doute pas deux secondes que ce livre doit être très bon. Mais je crois que la nature et les cuisses de grenouille qui sèchent sur les rochers me conviendraient mieux en ce moment ^^
    <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui... et hier j'ai bouffé une grenouille en chocolat..... :D)))

      Supprimer
    2. Une grenouille en chocolat ? Tabarnak, what the fuck ?

      Supprimer
    3. Aucune pitié pour mes congénères, même en chocolat !!

      Supprimer
  3. Efficace !

    Dis-moi, ils marchent tes réveils ? Parce que j'ai horreur d'entendre ces vieux tic-tac égrainer le temps. S'il y a bien un bruit qui me fait hérisser le poil, c'est bien l'omniprésence d'un tic tac chaque seconde, presqu'autant qu'un croassement de grenouilles concertistes ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réveils chinés en brocante, juste là pour la déco !
      Moi non, je ne supporte pas le tic tac...

      Supprimer
  4. Ce livre à tout pour me plaire surtout lorsqu'il devient urgent de connaitre la fin.

    Deux réveils ? Les matins sont durs ! ;-)

    Les matins j'entends ^^ ! :-D

    RépondreSupprimer
  5. Belle critique qui donne envie de se pencher dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Pour un premier roman, c'est très prometteur pour la suite...

      Supprimer
  6. En voila un qui pourrait bien plaire à ma femme, ça ne fait aucun doute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle aime les thrillers sombres et haletants, il est pour elle !

      Supprimer
  7. C'est marrant mais ce thème de la vérité qui n'existe pas (ou en tout cas qui n'est pas dicible car toute prise de parole comporte une prise de position) me fascine depuis que j'ai vu une conférence de Bello qui en parle très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Conférence qui devait être passionnante.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...