samedi 20 décembre 2014

Véronique Poulain - Les mots qu'on ne me dit pas





Je crois n’avoir jamais autant ri en lisant un livre. Et pourtant à la base, on pourrait douter que le sujet si prête.

Elevée par des parents sourds-muets, Véronique, elle, entend. Une situation forcément peu banale. Avant de découvrir ce récit, je crois qu’on ne peut pas imaginer tout ce à quoi un enfant peut être confronté dans un tel contexte.

Difficultés, anecdotes, moments surréalistes, cocasses voire irrésistibles, petites vacheries, colère, honte, fierté, une foule de sentiments qui se mêlent mais où l’essentiel domine, l’amour.

Même si elle n’occulte pas les moments difficiles et les aspects douloureux, le temps lui a donné le recul nécessaire pour nous livrer ce très beau témoignage.

Dans un style enlevé et avec une spontanéité et un naturel qui donnent toute sa fraicheur à son récit, Véronique Poulain nous éclaire, nous touche, et nous amuse. 

Les Mots qu’on ne me dit pas, je vous les recommande…


Véronique Poulain

"J'aimerais tellement avoir des parents normaux. Je me dis que, dans une vie antérieure, j'ai dû être une sacrée connasse pour être punie à ce point. Et je m'en veux de leur en vouloir."

"Ainsi je passe d'un étage à l'autre, d'un état à l'autre en un claquement de doigts.
Au troisième, avec mes grand-parents, j'entends et je parle. Beaucoup. Très bien.
Au deuxième, avec mes parents, je suis sourde. Je m'exprime avec les mains." 

"On n'imagine pas à quel point les sourds sont bruyants." 

"Lorsqu'elle parle de sexe, ma mère emploie toujours des mots que les entendants jugeraient obscènes.
"Moi, vicieuse."
"Moi, cochonne."
Alors qu'elle veut tout simplement dire qu'elle aime faire l'amour."

"La langue des signes est la langue la plus crue que je connaisse. Les sourds s’expriment de façon simple, directe et brutale."

"Je décide que ma différence sera un atout."



Merci à Monique d’avoir mis ce texte entre mes mains.

ISBN 978 2 234 07800 0
141 pages
2014
16,50€



20 commentaires:

  1. Pour prolonger le plaisir , je te conseille "La famille bélier" en ce moment au cinéma avec Karin Viard et François Damiens...j'ai passé un joli moment ...bon dimanche
    Et question...Entendons nous toujours les mots qu'on ne nous dit pas...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content d'avoir ton avis pour "La famille Bélier" car pour le moment, les avis que j'en ai sont plutôt négatifs !
      Quant à la réponse à ta question, j'ai bien peur que non...

      Supprimer
  2. Coucou,
    merci pour ce joli conseil.
    J'ai su également que le langage des signes différait d'un pays à l'autre c'est fou ;-)
    Merci à jacques pour le conseil cinéma.
    Bises et bon dimanche bonne préparation des fêtes de fin d'année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est fou !
      Bonnes fêtes de fin d'années à toi aussi Didi. :)

      Supprimer
  3. "Les Mots qu’on ne me dit pas, je vous les recommande…"

    J'adore ta conclusion et le "LES" fait toute la différence.

    " Les mots qu'on ne me dit pas" sont parfois plus lourds de conséquences que ce que l'on entend, heureux ou Malheureux... Bien tentant ton billet comme d'hab ...


    -- - '----

    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu nous propose le jeu du pendu ?
      Attention, je suis bon à ce jeu-là...

      Supprimer
    2. En cours de Math et de Physique avec ma copine on se mettait au fond de la classe et on jouait soit aux morpions, soit au pendu ^^

      Mes notes :

      Pendu : 20/20

      Math : 6/20

      Résultats insuffisant, élève discrète et trop effacée en cours ! Doit se ressaisir !

      :D

      Vas y propose une lettre... ;-)

      Supprimer
    3. Au pendu, j'étais trop fort moi aussi ! ;)

      Supprimer
  4. Heureusement que ces mots-là, tu peux les écrire et les lire. Sinon, ils n'auraient pas existé...

    PS : moi vicieux.
    moi, cochon
    J'adore déjà cette langue ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi, vicieux
      Toi, cochon
      Moi, pas surpris ! ;)

      Supprimer
  5. Je suis comme le Bison, j'aime déjà cette langue ;-) Sinon ce bouquin est plus que tentant. C'est infernal, dès que je viens ici j'ajoute des titres à la lites de mes envies ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le lis, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer
  6. J'ai lu plein d'avis, plus ou (beaucoup) moins positifs sur ce titre et du coup je ne sais plus. Il faudrait que je me fasse ma propre opinion, c'est encore la meilleure solution ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle ne cherche pas à apitoyer et c'est tant mieux.
      Elle y va franco, elle est directe et c'est ce que j'ai aimé dans son livre !

      Supprimer
  7. Je suis très intriguée par ce roman, qui au moins ne laisse pas indifférent. Je l'ai noté, il va bientôt intégrer ma PAL!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente nouvelle, j'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  8. Bonjour manU, je viens de le lire (cela se lit vite et bien). C'est bien écrit, touchant, assez drôle. C'est autre chose que le film de Lartigau. Bonne fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le film, les avis négatifs que j'ai lu dont le tien me font hésiter, je crains la déception...

      Supprimer
  9. J’aime quand les témoignages se prêtent à l’humour, surtout quand le sujet ne s’y prête pas :-)

    J’aime aussi les mots que les entendants jugeraient obscènes, quand ils parlent simplement d’amour :-))

    J’aime avant tout ton regard sur ces mots muets, que seuls les sourds entendent...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...