lundi 11 mars 2013

Les Ignorants - Récit d'une initiation croisée - Etienne Davodeau






Quatrième de couverture:

Étienne Davodeau est auteur de bande dessinée, il ne sait pas grand chose du monde du vin.
Richard Leroy est vigneron, il n'a quasiment jamais lu de bande dessinée.
Mais ces deux là sont pleins de bonne volonté et de curiosité. Pourquoi choisit-on de consacrer sa vie à écrire et dessiner des livres où à produire du vin? Comment et pour qui les fait-on?.
Pendant plus d'une année, pour répondre à ces questions, Étienne est allé travailler dans les vignes et dans la cave de Richard, lequel, en retour, s'est plongé dans le monde de la bande dessinée.
Ils ont ouvert de nombreuses bouteilles et lu pas mal de livres. Ils se sont baladés, à la rencontre d'auteurs et de vignerons passionnés par leur métier.
Étienne Davodeau fait le pari qu'il existe autant de façons de réaliser un livre, qu'il en existe de produire du vin. Il fait le constat que l'un et l'autre ont ce pouvoir, nécessaire et précieux, de rapprocher les êtres humains.
C'est le récit de cette initiation croisée que vous propose "Les ignorants".



Mes impressions: 

En amour, quand la passion réunit deux personnes, tout est transcendé. A la lecture du livre d’Etienne Davodeau « Les Ignorants », je ne peux que constater que c’est exactement la même chose en bande dessinée, la passion transcende parfois la création.

Ce n’est pas l’amour qui réunit ces deux hommes mais la passion de leurs métiers, deux métiers totalement différents. Etienne Davodeau est auteur de bande dessiné. Richard Leroy est vigneron. Deux univers, qui semblent n’avoir rien en commun, et pourtant… L’auteur demande au vigneron de lui faire découvrir son métier, la vigne, le vin, la terre et en échange, il lui fera découvrir le sien, la réalisation et l’univers de la bande dessiné. Nous assistons donc au « Récit d’une initiation croisée » sous-titre de cet album.

Davodeau va donc assister activement à toutes les étapes du travail de la vigne, tailler, sarcler, relever, être initié aux techniques de vinification, au choix des barriques et enfin, à l’art de la dégustation, sans doute pas le moment le plus déplaisant pour lui. Plus que tout autre chose, il va découvrir l’amour de la vigne et du vin. Leroy, le vigneron, va lui devoir commencer par découvrir, des choix variés de bandes dessinées, découvrir le monde de l’édition, de l’imprimerie, les festivals les plus renommés et même rencontrer des auteurs réputés, tout ceci afin d’avoir le meilleur aperçu possible de cet univers.

Les deux hommes sont de vrais passionnés, chacun dans leurs domaines et c’est ce qui fait toute la force de ce récit, parvenir à rendre leurs passions communicatives. Je ne suis pas amateur de vin, mais j’ai aimé la façon dont Richard Leroy en parle, son obsession presque maladive à obtenir le meilleur et le plus sain produit possible, quitte à prendre des risques. J’ai eu envie d’aller moi aussi marcher au milieu des vignes, d’observer ces ceps noueux bien ancrés dans leur terre nourricière, de voir les grappes, lourdes et dorées par le soleil, en alourdir les pieds. Pour ce qui est de la bande dessinée, j’ai maintenant envie de découvrir tous ces auteurs qui me sont peu connus ou parfaitement inconnus pour parfaire ma modeste culture dans ce domaine.

Une véritable réussite toute en simplicité, en authenticité et en intelligence.

Etienne Davodeau, « Les Ignorants », à déguster sans modération !





Citations:

"Le vin, c'est un truc pour se détendre ! C'est un point de rencontre, un lien entre les gens !"

"La dégustation d'un livre est peut-être plus solitaire que celle d'un vin. Mais ils ont ceci de commun que leur goût se déploie et s'affine à la discussion."

"Se chamailler sans fin au sujet des vins bus et des livres lus ... [...] C'est le moment où la mauvaise foi est la bienvenue, si elle contribue à la vigueur des débats. Peut-être que ça sert aussi à ça, le vin et les livres : s'engueuler tranquillement."

"Le succès, c'est un truc...incongru.
L'estime des confrères que j'admire, c'est vachement plus important, je t'assure !"


"C'est un truc étrange, un livre... C'est des idées, des sentiments... C'est fragile et compliqué. Ça ne se fait pas comme des frigos ou des bagnoles."

"Sois attentif. Tu verras qu'un livre autobiographique, ça te raconte aussi quelque chose sur TOI."


    Étienne Davodeau


Découvrez le site de l'auteur en cliquant ICI.

France Loisirs
ISBN 978 2 298 06432 2
271 pages

(Offert)

10 commentaires:

  1. Et moi aprés ton billet et avant que le bison me pique mon verre, j'ai bien ENVIE de boire un bon St Emilion millésime 2005 riche, puissant et harmonieux et lire une bonne BD.

    Tchin ! ;)

    Merci pour cette jolie ballade au milieu des vignes et des bulles...... :D

    RépondreSupprimer
  2. Au final, je dois déboucher une bouteille de Bordeaux ou une bouteille de Bourgogne pour ce midi ?

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé...et je retrouve mes ressentis dans ton joli billet...^.^...

    RépondreSupprimer
  4. Toujours pas lu alors que tout le monde en dit le plus grand bien. Je ne sais pas ce que j'attends...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, qu'est-ce que tu attends ???!! :)

      Supprimer
  5. J'avais adoré et comme je redécouvrais la bd j'avais pris de multiples références pour me lancer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mon cas et je vais faire pareil.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...