jeudi 28 septembre 2017

La Maison bleu horizon - Jean-Marc Dhainaut



"Quatre nuit qu'Hélène ne se rendormait pas après avoir été réveillée par son petit garçon. Elle sentait bien que quelque chose n'était plus normal dans sa maison. Et plus particulièrement cette nuit du 3 au 4 janvier, lorsqu'une fois sur le palier, elle entendit des bruits de pas derrière elle. En se retournant, elle vit la porte de la chambre de Thomas se refermer brutalement. Terrorisé, l'enfant hurlait. Ses cris résonnaient dans toute la vieille bâtisse. Hélène s'était jetée sur la poignée, et malgré tous ses efforts, la porte refusait de s'ouvrir."

Imaginez, vous êtes une femme, votre mari en voyage d’affaires ne donne plus de nouvelles, votre fils se réveille toutes les nuits à la même heure en hurlant, des portes claquent violemment et restent bloquées sans raison logique. En plus, à l’étage de votre nouvelle maison vous entendez des bruits de pas et encore pire des pleurs d’enfants déchirants dont vous ne parvenez pas à identifier l’origine. Avouez qu’il y a de quoi paniquer !

C’est justement ce qui arrive à Hélène qui, désemparée, décide de faire appel à Alan Lambin, enquêteur en phénomènes paranormaux.

Vous allez me dire, encore une histoire banale de maison hantée et de fantômes ? Ce à quoi je vous répondrais, pas seulement !

Au fil des pages, l’histoire évolue et ce qui pouvait, au premier abord, apparaître comme une histoire déjà vue prend une tournure radicalement différente. Le coup de force de l’auteur est d’avoir subtilement mêlé la petite histoire avec la grande ce qui donne toute sa force à son roman. Mais je ne vous en dis pas plus...

Combinant ambiance fantastique et faits historiques à une écriture hyper accrocheuse, Jean-Marc Dhainaut réussit avec La Maison bleu horizon un roman inquiétant et surprenant qui se dévore davantage qu’il ne se lit !


Des infos sur la genèse de cette histoire sur le site de l'auteur : 

ISBN 978 2 37258 028 1
260 pages
2017
9,99€
(Livre reçu en service de presse)
 

18 commentaires:

  1. J'ai rencontré de bonnes critiques et des plus mitigées. Une seule chose à faire, le lire pour donner son avis.
    Bonne journée, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La seule critique négative que j'ai lue sur Babelio, le lecteur n'est pas allé au bout de sa lecture.
      Ce que je respecte mais qui est tout de même dommage sachant que, selon moi, c'est la fin qui donne toute sa force et son originalité à ce roman !
      Un peu comme lire Shutter Island et s'arrêter avant la fin...

      Supprimer
  2. pfff... encore une histoire banale de maison hantée et de fantômes...

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi une maison bleu horizon, d'ailleurs... elle est adossée à une colline ?

    RépondreSupprimer
  4. Beau billet mon kinG! <3
    "Avouez qu’il y a de quoi paniquer!"..... j'ai fucking pas peur, j'suis trop forte!!! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal, t'es une Fucking TabarNad toé LEU !! ^^
      <3

      Supprimer
    2. Qui c'est qu'a pas niquer ?! Fucking Life...

      Supprimer
    3. Ça c'est la fucking life à marde! ^^

      Supprimer
  5. Tu nous donnes peu de détails mais ça renforce l'envie de le lire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'essaie le plus souvent de donner envie sans trop en dire alors si ça marche, c'est CooL !

      Supprimer
  6. Complètement fan du titre, mais rien que tes premières lignes me font froid dans le dos tellement je suis chochotte et trouillarde, je crains qu'il ne soit pas trop pour moi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un titre qui trouve tout son sens sur la fin de l'histoire...
      Il faut aimer frissonner un peu ! ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...