samedi 24 janvier 2015

La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires - Tim Burton

Traduit de l'anglais (États-Unis) par René Belletto




J’ai adoré me plonger dans ce petit recueil de poésie pour le moins macabre. On y fait de drôles de rencontres plus surprenantes et inquiétantes les unes que les autres. Avec le Petit Enfant Huitre qui donne son titre au recueil bien entendu, mais aussi L’Enfant Robot, L’enfant avec des clous dans les yeux, La fille avec plein d’yeux, La Fille Vaudou, L’enfant Brie, L’enfant Momie, certains que l’on retrouve à plusieurs reprises et beaucoup d’autres encore que je vous laisse le plaisir de découvrir.

Des enfants très particuliers mais toujours émouvants sortis de l’imagination lugubre du réalisateur Tim Burton dont les dessins accompagnent d’ailleurs ces poèmes. J’avais déjà eu l’occasion d’apprécier ses talents d’illustrateur dans son livre d’Entretiens avec Mark Salisbury et bien entendu dans certains de ces films. On y retrouve sa patte qui nous rappelle aussi bien Les Noces funèbres que Frankenweenie.

Outre l’inventivité géniale de l’auteur, le vrai plus de ce livre est de nous offrir en face à face la version originale de chacun des poèmes. On peut y lire les vrais mots de l’auteur ainsi que les ajustements et apports inhérents à la traduction de poésie. Il me semble important de saluer le travail du traducteur, l'écrivain René Belletto.

Amateurs de bluettes, gentillettes et proprettes, passez votre chemin ! Tout l’univers de Tim Burton rassemblé dans un petit chef d’œuvre de noirceur que j’ai découvert avec bonheur.



La fille qui fixait, fixait, fixait




















La fille faite d'ordures

Il était une fois une nénette
qui d'ordures était faite.
Elle était vraiment cracra
et puait comme un putois.

Elle vivait dans le malheur,
voire en noire dépression, peut-être à cause des heures
passées dans les décharges et leurs vapeurs.

Le seul répit dans sa vie, la seule lueur,
lui vint d'un type nommé
Stan, qui était l'éboueur
du quartier.

Il l'aima d'amour pur
et lui proposa l'anneau,
mais déjà elle avait fait le grand saut
dans le broyeur d'ordures. 




L'enfant avec des clous dans les yeux















Un grand merci à Cristina pour ce joli cadeau de Noël !


ISBN 978 2 264 02768 9
123 pages
1998
7,50€

16 commentaires:

  1. Je m'en souviens de celui-là... Je l'ai toujours, gardé précieusement. Parce que je sais que je le relirai un jour, et un autre. J'ai même envie de le ressortir maintenant, pour repiocher une ou deux histoires tristes avant d'aller me coucher...

    L'enfant avec des clous dans les yeux, GENIAL ! Fallait y penser, fallait oser, Tim Burton l'a fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tim Burton l'a fait" et je me suis régalé !

      Supprimer
  2. J'adore ce livre, je le relis très souvent. J'adore les dessins, ils sont lugubrement magnifiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Lugubrement magnifiques", je n'aurai pas dit mieux ! :)

      Supprimer
  3. J"adore l'univers de Tim Burton !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, un univers plein de surprises !

      Supprimer
  4. Contente que ça t'ai plu ;-) en même temps je n'ai pas prit de grand risque avec Tim Burton.
    Je n'ai pas lu ce petit recueil de poésie et au vu de ton billet et des commentaires et bien j'en ai grandement envie maintenant, malgré ce titre : L'enfant avec des clous dans les yeux" quand même !!!!!

    Il fallait oser effectivement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as l'art de viser juste ! :)
      C'est tout le génie de Tim Burton, cette "pointe" d'humour noir qui fait toute la différence...

      Supprimer
  5. Quand j'ai vu "poésie" j'ai failli zapper, puis tu as dis "macabres" et alors je t'ai lu jusqu'au bout ! Et je me dis que ce petit livre est pour moi !!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment à découvrir, à lire et à relire !
      Merci de ton passage ici. :)

      Supprimer
  6. Un univers complètement fascinant et atypique, que je devrais me donner le plaisir de découvrir davantage. Quel homme ce Burton quand même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un univers particulier, certes, mais il mérite vraiment qu'on lui donne sa chance...

      Supprimer
  7. Si je te dis que je n'ai jamais vu un seul film de Tim Burton...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien triste et je réalise que mon précédent billet sur lui ne t'a visiblement pas convaincu de le découvrir... :(

      Supprimer
  8. C'est un livre que j'ai envie de lire depuis longtemps. Il faut que je me le procure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...