lundi 1 octobre 2018

Sir Alfred - Tim Hensley


"Il s'imaginait ressembler à Cary Grant. C'est difficile de se voir d'une certaine manière et de ressembler à tout autre chose."
S’il est un réalisateur qui continue d’inspirer et de fasciner des années après sa mort tant il a marqué les esprits par son talent et son génie créatif, c’est bien Alfred Hitchcock.

On ne compte plus les différents supports pour évoquer le maître : documentaires, films et une foultitude de livres, allant des biographies aux analyses filmiques en passant par les livres pour enfants ou les bandes dessinées. Cette fois, c’est par le biais du comics qu’un auteur s’empare de ce sujet aussi riche que complexe.

L’auteur, Tim Hensley, a été initié très tôt aux comics par un père passionné qui lui a transmis le virus et le moins que l’on puisse dire en refermant Sir Alfred, c’est qu’il a été bien inspiré tant le résultat est bluffant.


La mise en page est toute en inventivité. On appréciera des dessins tantôt en pleines pages, tantôt répartis sur plusieurs mais aussi sous la forme de pellicule de film ou encore de comic strip qu’on imagine facilement publiées en bas de page d’un grand quotidien.

Ajoutez à cela des dessins à l’aspect rétro-vintage assumé mais en même temps plein d’énergie et de créativité, du noir et blanc, de la couleur, de la bichromie, autant de clins d’œil à l’esthétique du réalisateur de Vertigo, Marnie ou Psychose.

Plus qu’un hommage, c’est aussi un détournement en règle avec moult anecdotes archi connues et d’autres beaucoup moins. L’auteur fait lui-même référence à « des anecdotes apocryphes », à chacun donc de démêler le vrai du faux, le faux du vrai.

Les exigences du réalisateur, les obsessions et les faiblesses de l’homme, ses petites lâchetés, ne sont pas non plus passées sous silence, ce qui en fait un portrait d’autant plus intéressant. Le tout porté par son humour, légendaire et pince sans rire, pour notre plus grand plaisir ! On notera aussi la mention « N°3 » sur la couverture histoire de laisser croire à une série en cours.

Enfin, ils sont venus, ils sont tous là ou presque, sous forme de clins d’œil divers, son épouse, sa fille, ses collaborateurs, acteurs, scénaristes, auteurs et même réalisateurs dont un certain François Truffaut 

Sir Alfred de Tim Hensley n’est pas une publication de plus sur Hitchcock mais une totale réussite pleine d’humour et d’inventivité, j’ai adoré !





Merci aux Éditions Dargaud pour leur confiance !

ISBN 978 2205 078299
48 pages
2018
14,99€

10 commentaires:

  1. Alfred Hitchcok en comics, étrange, et je n’y aurai pas cru. Mais ton engouement me donne une forte envie de le découvrir !
    Est ce que tu as appris des choses que tu ne savais pas sur Alfred ? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a toujours à apprendre sur Hitchcock ! ;)

      Supprimer
  2. Est-ce que tu ressembles aussi à Cary Grant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt à Hitchcock, le talent en moins... :(

      Supprimer
  3. Pas pour moi, mais sympa quand même. Belle journée, FLaure

    RépondreSupprimer
  4. « On ne compte plus les différents supports pour évoquer le maître : documentaires, films et une foultitude de livres............ sans oublier.................. enfin, moi j’arrive de Québec et j’ai trouvé...................... ^^
    Zut j’ai oublié !!!! Maudits troubles de mémoire mdrrrrrrrrrrrr ^^
    <3 xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hannnnnn.... T'as trouvé quoi ????......

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...