dimanche 4 octobre 2015

Ohan - UNO Chiyo


Traduit du japonais par Dominique Palmé et Kyôko Satô


Petites lâchetés ordinaires…

Voilà la formule qui me vient à l’esprit après avoir lu ce livre. L’histoire d’un homme partagé entre sa passion pour une geisha et son amour pour sa femme. Ce pourrait être une banale histoire de triangle amoureux si ce n’était l’importance de la question du choix ou plutôt de la difficulté à faire un choix.

Le héros passe son temps à hésiter, à toujours remettre à plus tard, tergiverser inlassablement, s’agaçant lui-même de ses propres hésitations et faisant fi de ses belles promesses.

Fuir plutôt que choisir.

Pour n’avoir pas su faire un choix à temps, le héros va perdre ce qui, il vient de le découvrir, lui est le plus cher.

Fuir au risque de tout perdre...

Merci à Cristina pour cette émouvante découverte !

L'avis de Carnet de lecture qui en parle très bien !

ISBN 978 2 8097 1005 2
94 pages
1957/2014

14 commentaires:

  1. Je me souviens précisément et pourtant il y a un temps déjà, du moment où j'ai choisi ce livre : Un dimanche matin je faisais mon marché et je suis rentrée dans ma librairie (oui la seule ouverte le dimanche^^) et sur l'étagère j'ai vu ce livre :

    Une magnifique couverture n'est ce pas ?
    Une belle édition :)
    Et une belle annotation de mon libraire : "Coup de Cœur, Poignant"
    Et j'ai pensé à mon manU. :D

    "Fuir le bonheur avant qu'il ne se sauve", c'est parfois très compliqué et difficile de faire un choix, tout simplement pour ce qu'il engendre, l'effet ricochet.

    Merci Crapounette,

    Mais dis moi c'est qu'il y en a un qui se fait vieux bientôt ;-) :D :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as été bien inspirée une fois de plus ! La couverture est effectivement magnifique.
      Ton libraire a raison, "poignant" est le mot qui convient à cette histoire !
      Je ne vois pas du tout à quoi tu fais allusion... ^^

      Supprimer
  2. Un beau livre que ton billet me remet en mémoire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre dont tu parles particulièrement bien !

      Supprimer
  3. Quelle belle perle ce livre! « Petites lâchetés ordinaires », nous les humains on est très fort là-dessus.

    La fuite, souvent un beau prétexte à la peur de s’assumer…

    Un autre beau billet signé à l’encre de grenouille :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas toujours aisé d'assumer ses choix...
      Merci ! ;)

      Supprimer
  4. J'en ai marre, chaque fois que je viens ici j'ajoute un livre à mon pense-bête ;) Je ne t'en veux pas, bien au contraire !

    RépondreSupprimer
  5. Dès que je vois une geisha, j'en suis tout retourné, ému, bouleversé alors forcément...

    RépondreSupprimer
  6. Tout, absolument tout pour me plaire dans celui-là !

    RépondreSupprimer
  7. "Petites lâchetés ordinaires" ou chroniques du quotidien de l'homme... Je note, ce que tu en dis m'interpelles!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...