mercredi 25 février 2015

Un Ours en hiver - John Yeoman & Quentin Blake

Traduction de Camille Fabien




C’est au hasard d’une vente de livres d’occasion que je suis tombé sur ce livre jeunesse. Publié originellement en 1969 mais seulement en 1988 en France, Un Ours en hiver de John Yeoman bénéficie des illustrations de Quentin Blake et c’est ce qui a retenu mon attention. Même si le nom ne vous dit rien, vous le connaissez forcément, Quentin Blake est, entre autre connu, pour avoir illustré les livres de Roald Dahl. De plus, j’ai déjà pu apprécier le duo à l’œuvre par le passé dans Allez, les oiseaux ! que j’avais beaucoup apprécié. Je ne pouvais donc pas passer à côté.

L’ours ne le sait pas encore mais il est observé. Le cochon, la poule, l’écureuil et le hérisson se demande ce qu’il peut bien fabriquer en cette fin d’été. Il ramasse des branchages, des feuilles et de la mousse bien épaisse. Les quatre amis finissent par aller le questionner et l’ours leur montre un plan. Un plan ? Oui, le plan de sa future maison dans laquelle il va pouvoir paisiblement passer l’hiver.

L’ours se fait railler. Mais une fois l’hiver venu, la morsure du froid et le vent glacial laissent les quatre amis totalement désemparé, ne sachant comment faire pour passer cette sombre période. Ils se rendent chez l’ours qui les accueille volontiers. Mais une fois au chaud, lui ne pense qu’à poursuivre son hibernation alors qu’eux ne songent qu’à s’amuser. L’ours ne retrouvera sa tranquillité qu’une fois le printemps venu et le cochon, la poule, l’écureuil et le hérisson partis sous d’autres cieux. D’hivernale, son hibernation devient printanière…

Une histoire destinée aux plus petits qui m’a un peu laissé sur ma faim. Partage et tolérance de la part de l’ours sont au bien sûr rendez-vous. Mais les « envahisseurs » ne semblent pas tirer la moindre leçon de leur attitude ce qui est tout de même un peu dommage. Je serai curieux d’avoir le regard d’un jeune public sur ce livre.

N’en reste pas moins les illustrations de Quentin Blake qui suffisent à mon bonheur. Des traits rapides à l’encre de chine, des touches de couleurs à l’aquarelle, des feuilles mortes qui virevoltent au fil des pages et l’atmosphère est mise en place…

Un livre qui de loin m’a ramené, sans doute à cause de l’ours et des illustrations, au dyptique de Mélanie Rutten L’Ombre de chacun et la Source des jours, la profondeur en moins.

Un livre  qui m’a peut-être aussi interpelé parce que chaque année à cette saison, je me sens un peu en hibernation, comme Un Ours en hiver



Livre retraduit et réédité chez Gallimard sous le titre Le Drôle d'Hiver d'Ours
la comparaison doit être intéressante...
ISBN 2 218 01669 9
23 pages
1969/1988
 

18 commentaires:

  1. Si ça te ramène vers Mélanie Rutten et que Quentin Blake est aux pinceaux, je ne vais pas pouvoir y échapper !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui m'a conduit vers ce livre !

      Supprimer
  2. Ah les illustrations de Quentin Blake! Je suis fan!

    RépondreSupprimer
  3. Quentin Blake ??? Hop dans ma wish list :) !

    RépondreSupprimer
  4. Les illustrations ont l'air superbe en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore les illustrations de Quentin Blake ! :)

      Supprimer
  5. Tu m'étonnes ! les illustrations semblent magnifiques. Que j'aimerai avoir 8 ans et me retrouver dans mon lit avec tous mes livres à mes côtés, cette insouciance et le bonheur de découvrir cet ours sur ma couette.

    Attendrissant que tu es mon manU :D

    Comme un ours en hiver ? ou comme un ours mal léché ;-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme un ours mal léché ou pas léché du tout, là est la question ! ^^

      Supprimer
  6. Quatre jours à chercher autour de "drôle d'hier pour un ours", trop petit format en classe. Ouf ! Enfin trouvé "l'hiver d'ours" chez Recyclivre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends ton avis avec impatience ! :)

      Supprimer
  7. Il me plait ce livre, tu le conseilles pour des enfants de quel âge? Mes lectures bénévoles s'adressent à des enfants de 13 mois à 3 ans. Je suis dans le créneau?
    Le graphisme correspond à ce que j'aime.
    Bon W.E. FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'éditeur indique à partir de 5 ans mais en lecture accompagnée, 3 ans ça me parait possible...
      Bon weekend à toi aussi !

      Supprimer
  8. Ne t'inquiète pas c'est bientôt le printemps ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque année, il me tarde de le voir arriver celui- là ! :)

      Supprimer
  9. Tu trouves vraiment de beaux livres dans les ventes d’occasion…

    Les illustrations de Quentin Blake sont vraiment magnifiques, avec ses touches de couleurs à l’aquarelle. J’ai vu qu’il avait aussi illustré « Dix grenouilles »… ^^ Dis, il parlait de ta famille? :D

    Mélanie Rutten, je me souviens que tu en avais si joliment parlé dans tes Littératures Européennes…

    p.s. : Tu sais, si tu as envie d’hiberner, je t’attends dans mon igloo. Je devrais bien trouver une place pour une tite grenouille :D
    Alors tu viens?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un des grands plaisirs de vide-greniers ou des ventes d'occasion de tomber sur des livres qu'on recherche ou encore mieux de livres dont on a jamais entendu parler et qui nous tentent malgré tout. Le plaisir de la découverte...
      Je mets ma chapka, en poils de bison, et j'arrive ! ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...