dimanche 1 février 2015

Dark Tiger - William G. Tapply


Traduit de l'américain par  François Happe

C’est avec un petit pincement au cœur que je referme ce troisième et dernier opus des aventures de Stoney Calhoun après Dérive sanglante et Casco Bay. En effet, William G. Tapply est décédé en 2009, sans avoir pu donner une conclusion à cette série et aux questions qui restent en suspens. Mais que cela ne vous retienne pas de la découvrir car elle en vaut vraiment la peine et tout cela contribue finalement à entretenir une certaine part de mystère.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Stoney Calhoun a perdu la mémoire après avoir été touché par la foudre sept ans auparavant. Il n’a plus le moindre souvenir de sa vie d’avant même si dans certaines situations, ces réactions lui laissent imaginer quel genre de vie et surtout de métier il pouvait avoir.

Outre ce lien indéfectible qui l’unit à son chien, un épagneul du nom de Ralph, qui doit son nom à un certain Ralph Waldo Emerson, il se consacre désormais à ses deux passions. La pêche à la mouche qui l’a conduit à s’associer dans une boutique d’articles et de guides de pêche appartenant à sa partenaire, la superbe Kate, qui est devenue sa plus belle passion.

Stoney Calhoun est un solitaire, un taiseux pourtant terriblement attachant, un homme droit, un contemplatif qui aime les plaisirs simples tels que prendre une superbe truite arc-en-ciel et la remettre à l’eau ensuite, se promener avec Ralph dans les bois jouxtant sa cabane ou encore savourer un bon Coca frais sous sa véranda à la tombée de la nuit.

Cette fois, l’Homme au Costume, vestige d’un passé dont celui-ci s’assure régulièrement qu’il n’a aucun souvenir, va lui confier une mission que Calhoun est dans l’obligation d’accepter sous peine de représailles impliquant Kate. Il doit donc partir plusieurs mois à Loon Lake Lodge, sorte de lieu de pêche de luxe pour clientèle huppée, résoudre un double meurtre sans donner la moindre explication à Kate qui le prend évidemment très mal.

Je ne vous en dirai pas plus si ce n’est que cette enquête est de facture classique mais néanmoins efficace et extrêmement prenante avec de beaux moments de tensions, ceci sans effets spectaculaires ou poursuites infernales. Si ce n’est qu’on découvre un Calhoun tiraillé entre son envie de dire la vérité à Kate, qui lui manque, et son obligation de se taire. Un Calhoun qui ne s’en laisse pas conter même quand une jeune femme tente de de le séduire et de s’introduire dans sa couche…

Inutile de vous dire que j’ai savouré cette lecture. J’aime ce héros crée par William G. Tapply. J’aime sa complicité avec Ralph, amusante et attendrissante. J’aime son amour plein de tendresse pour Kate. J’aime sa façon d’appréhender le monde, sa façon de relativiser. J’aime quand il se régale en écoutant le bruissement du vent dans les arbres assis sous sa véranda. J’aime quand son regard croise le regard d’une biche dans la pénombre d’un sous-bois. J’aime quand il dégote le meilleur endroit d’une rivière pour prendre de belles truites avec une mouche Dark Tiger de sa fabrication…



"- Ne me dis pas que ce n'est pas mon problème, dit Calhoun. Ça me blesse. Toi et moi, on a dépassé ça. Tu as un problème, ça veut dire que j'ai un problème. C'est ça, aimer quelqu'un."

"- [....] Comme l'a dit Lee Wulff, un gros poisson est quelque chose de trop précieux pour n'être attrapé qu'une seule fois." 

"- Va falloir que tu restes ici pour garder la voiture, dit Calhoun à Ralph.
Ralph le regarda, puis détourna la tête. . Il comprenait le mot "rester" et il n'aimait pas être laissé seul."

"Il se versa une tasse de café, qu'il prit avec lui sur la terrasse, et s'assit dans un fauteuil en bois. Ralph le suivit et se coucha près de lui. Calhoun tendit le bras et gratta le haut du crâne de son chien.
- J'aurais préféré ne pas avoir à faire ça, dit-il.
Ralph ne répondit pas.
- Bon, il faut le faire, poursuivit Calhoun. Je suis content que tu viennes avec moi, en tout cas."
 

 

Merci une fois de plus aux Éditions Gallmeister pour ce voyage !


  Challenge "thrillers & polars" chez Canel


ISBN 978 2 35178 5485 
308 pages 
2009 / 2015 
10€ 

21 commentaires:

  1. C'est tentant même si c'est de facture classique. De temps en temps, un bon petit polar ça fait du bien, ça détend et c'est tout ce que je demande :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment bien écrit, je te le conseille vraiment.

      Supprimer
  2. Que vas-tu lire maintenant que tu as fini la collection Tappy ?
    Finie la pêche à la mouche en buvant un coca...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hummm, laisse-moi réfléchir... Mais j'y pense, je viens de recevoir et de commencer "Là où les rivières se séparent" de Mark Spragg. Mais c'est vrai, c'est justement celui que tu voulais... c'est bête hein ?!! ^^
      Allez, si tu es bien sage, je le ferai, peut-être, voyager jusqu'à toi... ;)

      Supprimer
  3. Je lis ton billet et je me dis que ce Calhoun est un personnage auquel je pourrais bien m’attacher. Tu en parles si bien dans ton dernier paragraphe, avec émotion et respect... J’ai été touchée par ton premier extrait, me suis mise à réfléchir sur le deuxième et aimé la complicité des deux derniers. Ça se sent que tu as été ému par les écrits de cet auteur. Bravo manU ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible de rester indifférent à l'humanité qui se dégage de ces trois histoires...
      J'adore, tout simplement ! :)

      Supprimer
  4. Je n'aurais pas mieux écris ce post ! Merci ! Je vois que je ne suis pas la seule fan ! Maintenant que ce dernier épisode est sorti en poche, je vais me réserver quelques jours à relire les trois volets et ne faire que ça. Depuis que j'ai appris le décès de l'auteur, je faisais trainer ce moment pour avoir le plaisir d'en avoir encore un à lire ! Mais l'envie de pêche à la mouche dans les merveilleux paysages du Maine est trop forte: je vais bientôt replonger ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends, j'ai aussi attendu avant de lire celui-ci.
      Je laisse passer quelques temps et je relirai le tout, à la suite, histoire de retrouver l'ambiance et les personnages... :)

      Supprimer
  5. Et moi j'aime quand tu nous racontes, et tu nous racontes si bien ... Une éternité que je n'ai pas lu un polar ...

    Tu sais nous donner envie toi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une ambiance unique, au-delà du polar...

      Supprimer
    2. Tu arrêtes de me narguer avec ton livre.... ou je te tape ;-) ... glou glou glou :D

      Il faudra bien que je sorte un peu de l'ambiance japonaise pour revenir à un bon polar :D

      Tu m'éneeeeeeeerrrrvvveeesssssssssssssssss ^^

      Supprimer
  6. j'avais lu les deux premiers, tellement dégoutté que cette série ne se termine pas...jamais pris le temps de lire ce troisième volet. j'aime beaucoup la couverture sinon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, la couverture est superbe.
      Gallmeister, que du bonheur ! :)

      Supprimer
  7. Comme Cristina, tellement longtemps que je n'ai pas lu de polar. Mais tu sais te montrer convaincant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais pas assez pour arriver à t'en faire lire un ! ;)

      Supprimer
  8. Bonsoir manU, j'ai lu les trois tomes à la queu-leu-leu et j'avais vraiment aimé les histoires, le personnage de Calhoun http://dasola.canalblog.com/archives/2010/05/17/17780429.html Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content de voir que tu as aimé toi aussi !

      Supprimer
  9. Encore un roman que je ne connaissais pas et dont je note le titre. Tu ne va pas oeuvrer à la bonne santé de ma PAL toi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commence par le premier, "Dérive sanglante"...
      Je suis désolé pour ta PAL, où pas... ^^

      Supprimer
  10. un des très bons romans de cette collection, la trilogie des Tapply est parfaite

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...