lundi 30 juin 2014

Ne les crois pas - Sebastian Fitzek





Imaginez que vous soyez au téléphone avec votre fiancé(e), que la communication soit mauvaise, vous comprenez à grand peine « Ne les crois pas… » La communication coupe. Un policier frappe à votre porte et vous annonce que votre fiancé(e) est mort(e) dans un accident de voiture il y a environ une heure. Ne seriez-vous pas prêt à tout pour découvrir la vérité ?

Yann May va tenter le tout pour le tout afin de comprendre ce qui est arrivé à sa fiancée, Leoni, quitte à jouer avec la vie d’illustres inconnus et peut-être même avec la sienne...

Coups de théâtre, retournements de dernières minutes et cliffhanger en rafales, pas une minute de répit pour le lecteur entrainé dans ce tourbillon de rebondissements.

Un conseil si vous voulez vous baigner cet été, ne prenez pas ce livre avec vous sur la plage ! Une fois commencé ce livre, impossible de s’arrêter tant le rythme est soutenu et tant les pages défilent à toute allure !

Après m’être régalé avec Thérapie, c’est à un train d’enfer que j’ai dévoré Ne les crois pas du même Sebastian Fitzek qui nous livre un redoutable « page-turner », croyez- moi !

***


Un autre avis sur le blog EmOtionS – Blog littéraire et musical

Retrouvez ICI mon billet sur Thérapie



13 commentaires:

  1. J'avais noté le premier titre dans ma longue liste. Les vacances vont peut-être me permettre de lire plus.
    Belle journée, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une lecture idéale pour l'été !
      Belle journée à toi aussi FLaure.

      Supprimer
  2. Pas du tout mon truc ce genre de lecture, je suis une petite nature ;)

    RépondreSupprimer
  3. Un billet court mais choc !!!

    Et ben moi j'ai bien envie de le lire. Je le note pour plus tard. J'ai tellement de lecture en retard ...

    Ah oui j'ai sacrément envie

    Milka ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas la taille qui compte...
      Meuhhh !! ^^

      Supprimer
  4. Sur la plage, je ne lis pas...
    Trop de choses à regarder. Des bikinis jaunes, des oranges, des bleus. Des fesses rondes, des fausses, des siliconées. Des poitrines nues, des vraies qui se tiennent et des siliconées qui se tiennent aussi... Alors, au bout d'une page, mon regard se disperse. Et puis ma main est trop occupée à chercher au fond de la glacière une bière encore fraiche pour tourner les pages.
    Alors, je pose mon livre sur ma serviette et j'attends qu'une belle femme soit tant hypnotisée par ma lecture qu'elle veuille bien s'allonger sur ma serviette.
    Bon, je te l'accorde, cela ne marche pas à tous les coups...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu un peu peur un moment, me demandant ce que faisait ta main pendant que tu regardes toutes ces poitrines et toutes ces fesses... ^^

      Supprimer
  5. Une main toujours dans la glacière... Quand à l'autre...
    Mais je crois que je me passerais de littérature allemande cet été...

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir manU, je n'ai lu qu'un S. Fitzek: Le briseur d'âme. Je trouvé cela épouvantable. Je n'ai pas compris grand-chose. Désormais, je passe, désolé. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est dans ma PAL, je vais pouvoir me faire ma propre opinion.
      Bonne soirée à toi aussi.

      Supprimer
  7. De plus en plus je prends plaisir à lire des romans policiers ou polars. Une occasion de sortir ma doudoune M&M en mangeant du pop corn ^^
    Je crois que le fait d'avoir lu de bonnes critiques ici n'y est pas pour rien! En plus j'aime tellement les films à suspense qui te mettent de la vie dans les veines que ça va de soi :D
    Ah oui, t'envoyer la photo de la doudoune M&M... ...^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sébastien Fitzek a une écriture hyper accrocheuse, difficile de lâcher un de ses livres quand on le commence.

      "les films à suspense qui te mettent de la vie dans les veines"
      Quelle belle expression, j'adore ! :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...