lundi 17 mars 2014

Charlie Chaplin, l enchanteur du cinéma comique - Luc Baba & Pauline Sciot




Une démarche immédiatement identifiable, des mimiques inimitables et une silhouette reconnaissable entre toutes. Né il y a cent ans cette année de l’imagination de Charlie Chaplin. Personnage emblématique de l’époque du muet, Charlot reste le plus célèbre vagabond du cinéma. 

« Elégant vagabond vêtu d’habits trop larges sous la ceinture, trop étroits au-dessus, personnage malin, inépuisable et drôle. » 

Dans Charlie Chaplin, l’enchanteur du cinéma comique, Luc Baba revient sur la vie et l’œuvre de celui qu’il qualifie de « première gloire du cinéma ». De son enfance miséreuse à ses débuts dans les spectacles de rue, de la création d’un personnage intemporel qui lui est devenu indissociable, jusqu’à ses premiers succès et enfin son dernier film en signe d’adieu, Les Feux de la rampe, il balaye son parcours exceptionnel.

« Rire, en effet reste le plus important pour Chaplin, rire du ridicule, des bagarres d'ivrognes, des maladresses et de la bêtise des adultes, rire pour une raison simple : soit nous rions, soit nous devenons fous, disait-il. » 

Chaplin, un personnage complexe avec des blessures d’enfance et des convictions politiques qu’il mettra notamment en scènes dans deux de ses films les plus fameux, Le Kid et Le Dictateur.

Chaplin « a inventé la poésie en noir et blanc, une façon de rire sans fermer son cœur, un copain pour les mômes tristes ». Il demeure un artiste immortel, sa présence unique est gravée à jamais dans l’esprit et le cœur du public.

Nul doute que ce petit livre de l'excellente collection Des graines et des guides, publié aux Éditions A dos d’âne, donnera envie aux jeunes générations l’envie de découvrir ses films.



Éditions A dos d’âne
ISBN 978 2 919372 01 0
46 pages
2011

4 commentaires:

  1. Merci pour cette belle rétrospective... Tu veux pas faire un peu plus long ? Je ne me lasse pas quand tu parles de cinéma, je suis baba...

    Sir Charles Spencer Chaplin reste pour moi" Limelight" et cette musique écrite par lui, il me semble... Un film et une BO qui m'ont beaucoup marqué à mon adolescence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Film que je ne suis pas certain d'avoir vu...

      Supprimer
  2. Il n'y a pas que les jeunes générations pour découvrir ses films.
    Les vieux bisons aiment aussi re-découvrir ses histoires, à la fois drôles et touchantes. Un petit bonheur à chaque fois. Une larme aussi qui coule, c'est ça aussi le cinéma et les sentiments. J'adore simplement et il a fait énormément pour le Cinéma.
    Et les petits bisons aiment aussi le regarder pour ses gags, pour ses histoires, ses bêtises et certainement le bon-fond qui se dégage de l'homme à la canne et au chapeau melon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Bison, la larme à l’œil, faisant découvrir Chaplin à ses petits bisons...
      Un bien joli tableau...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...