lundi 10 mars 2014

A l'ombre de moi-même - Catherine Deneuve




Encore un livre trouvé chez Emmaüs, je ne l’aurai probablement jamais lu sans ça. L’occasion idéale de découvrir un peu plus notre plutôt secrète Catherine Deneuve nationale, actrice que j’apprécie, sans être fan. Finalement, ce que j’apprécie, ce sont surtout ses choix, de films, de réalisateurs, que je trouve souvent singuliers et plutôt intelligents. 

Catherine Deneuve nous fait partager ses carnets de tournages de quelques-uns de ses films notamment Dancer in the Dark et Indochine, deux films sur lesquels elle s’étend plus longuement ici. Non destinés à être publié à l’origine, ses carnets contiennent ses impressions, ses inquiétudes, ses angoisses, des anecdotes de tournages ou les tensions inhérentes à ceux-ci. Ensuite, dans une seconde partie, c’est à un entretien avec Pascal Bonitzer qu’elle se livre, sur différentes étapes de sa carrière.

Deux cahiers de photographies de jeunesse et plus récentes illustrent l’ensemble. On y découvre avec plaisir l’adorable frimousse de Deneuve enfant, déjà ravissante et photogénique. J’y ai pour ma part particulièrement apprécié la reproduction d’une lettre de six pages de Truffaut dans laquelle il lui explique pourquoi elle doit absolument accepter de tourner avec Hitchcock. Le projet intitulé The Short Night ne verra malheureusement jamais le jour.

Bon, autant vous prévenir, ne vous attendez pas à des scoops ou du sensationnel mais l’ensemble nous dépeint une femme pleine d’humanité avec ses doutes et ses blessures, le tout par petites touches, pas d’épanchements excessifs ici, ce n’est pas le genre de la maison. L’ensemble se lit cependant avec plaisir en dépit d’un intérêt parfois relatif.

ISBN 2 234 05641 1
242 pages
2004

9 commentaires:

  1. Je ne suis pas spécialement fan aussi, mais uniquement parce que je ne la connais pas trop. Le film que j'ai adorai avec elle c'est "le Sauvage" avec Yves Montant et "Les Parapluie de Cherbourg avec sa sœur et Gene kelly"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu avais une chance sur deux mais c'était Les Demoiselles de Rochefort, film tourné dans mon département... :)

      Supprimer
  2. je suis pas sûr qu'au départ, Deneuve voulait publier ces fragments de vie. Néanmoins, j'ai eu plaisir à lire ce bouquin il y a quelques années déjà. Il me reste le souvenir du tournage dans "Indochine" (c'est bien ça ? tu me confirmes ?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait !
      Ces carnets n'étaient pas destinés à être publiés à l'origine et le tournage d'Indochine est longuement évoqué.

      Supprimer
  3. Il a l'air sympa ce livre. Sans être une vraie fan de Deneuve, j'ai vu pas mal de ses films et ça pourrait être chouette d'en savoir un peu plus sur les tournages.

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir manU, je ne connaissais pas l'existence de livre. Je le note, pourquoi pas. Moi non plus, je ne suis pas fan plus que cela de Catherine Deneuve mais c'est quelqu'un d'important dans le cinéma français. Et je l'ai trouvé très bien dans Elle s'en va d'Emmanuelle Bercot. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. potzina et dasola, s'il vous tente, faites-mois signe ! :)

      Supprimer
  5. N'ayant pas cette culture cinématographique ancienne, je revois surtout Catherine Deneuve en jogging Adidas dans le film de Ozon, Potiche. Une Catherine Deneuve en train de faire son footing matinal puis voyant un écureuil, s'arrête, sort son calepin et écrit un poème...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une scène cultissime, impossible à oublier !!! :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...