mercredi 19 mars 2014

L'école des poètes - Poèmes choisis par Joël Sadeler


Une fois de plus, c’est au hasard de mes fréquentes visites au rayon livres chez Emmaüs que je me suis dégoté ce plaisant petit ouvrage. L’école des poètes en est le titre.

Il s’agit d’une anthologie de poèmes choisis par l’auteur, le poète Joël Sadeler, dont le thème central est l’école. A sa lecture, une foule d’images vous envahit. Les souvenirs ressurgissent comme par magie.

Souvenirs du temps passé sur les bancs de l’école. Souvenirs heureux, souvenirs plus doux-amers. Vieille école de village. Odeurs de craies. Bruit du papier. Souvenirs de rentrée, à l’ombre du gros tilleul qui trône au milieu de la cour de récrée. Rêverie par la fenêtre. École buissonnière…

Le plaisir de retrouver les familiers Maurice Carême, Rober Desnos, Jacques Prévert mais aussi Andrée Chedid ou Marceline Desbordes-Valmore et surtout d’en découvrir beaucoup d’autres.

A noter qu’à la mort de l’auteur en septembre 2000, un Prix Joël Sadeler a été créé afin de récompenser chaque année un recueil de poésie destiné à la jeunesse. 

L’école des poètes, à conseiller à tous ceux qui ont envie de se retrouver un peu sur les bancs de l’école le temps de tourner quelques pages.



   



Explique-moi...

Aux maîtres à penser
ne préfères-tu pas les maîtresses à
rêver ?

Jean Lor 


 


L'institutrice

Ma plus tendre enfance. Un de mes tout premiers souvenirs, celui qui s'attache à mon institutrice.

J'avais quatre ans. Elle était merveilleusement belle. J'en étais follement amoureux.

C'est mon père qui l'a épousée.

 
 Jean l'Anselme.


 
 

Quand un matin

Quand un matin notre maîtresse
Dit au terrible garnement
- Je suis belle, à quel temps est-ce ?
L’écolier, sans ménagement,
rétorqua d'une voix cruelle :
- C’est du passé, Mademoiselle !

Daniel Brugès   


 
Le Livre de Poche N°122
ISBN 2 01 015712 5
136 pages
1990

6 commentaires:

  1. Je partage parfaitement l'avis de Jean Lor. Même si physiquement avec le recul de l'âge mur, mes maitresses devaient être nettement plus belles dans les rêves que dans la réalité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rêves embellissent parfois la réalité...

      Supprimer
  2. Daniel Brugès est plutôt caustique ;)

    RépondreSupprimer
  3. Oh que j'aime les petits poèmes que tu nous cites... C'est trop mimi... ^Merci ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...