jeudi 31 mai 2018

Lune ou l'autre - Frédérique Hoy


"Être biographe pour le compte d'autrui était pour moi comme une longue punition d'écolier. Des lignes et des lignes d'écriture pour des gens qui aiment parler d'eux, qui ont souvent trop d'argent et pas assez de temps pour le faire eux-mêmes. Je leur inventais un style, étouffant à contrecœur le mien sous un gros coussin de dépit."

Bonne surprise que ce roman qui se lit quasiment d’une traite tant on est pris par l’intrigue.

L’histoire nous est racontée du point de vue du héros, Pierre-Octave dit Pierrot. Un type qui pourrait être brillant, il est tout de même "ghostwriter". Il écrit pour les autres, politiciens, starlettes et même « stars » du porno. Bien sûr, il aspire à autre chose. Mais Pierrot est un type banal, un peu fade, un peu lunaire. Ce n’est pas pour rien qu’à l’école les autres le surnommaient Face-de-lune…

Un jour qu’il attend son tour dans la salle d’attente de sa dentiste, il assiste dépité à la fuite de cette dernière, n’en pouvant plus de toutes ces bouches bavantes, malodorantes et infectées. Premier moment de sidération. Quand il aperçoit la jeune femme au zinc d’un café, il ne peut s’empêcher d’aller vers elle. Maladroitement, le contact se fait et se conclut carrément par un rendez-vous. Deuxième moment de sidération. Plus fébrile que jamais, il se rend à ce premier rencard, le début de nombreux problèmes à venir, prémices à un traitement bien peu banal…

Peu banal comme cette histoire qui fait se croiser des personnalités à la psychologie tourmentées et des cerveaux malades, pour le plus grand plaisir, entremêlé de frissons, du lecteur.

Ce qui au départ peut laisser augurer d’une bluette gentillette se transforme rapidement en un thriller à vous faire passer l’envie de donner suite à toute rencontre inopinée. Et je ne vous parle même pas des rendez-vous chez le dentiste ! D’ailleurs, je vais peut-être attendre un peu avant d’aller régler ce problème de carie…

La lecture terminée, le titre prend tout son sens pour ne pas dire son double et même triple sens. Quant au visage maquillé en couverture, à la fois intriguant et inquiétant, il est un peu comme un masque qu’on va voir tomber au fil de la lecture.

J’en termine avec la maison d’éditions Yakabooks, une petite maison située à Lectoure charmant village du Gers qui a fait le pari de publier des titres pour petits et grands au tarif unique de 2€. L’initiative mérite vraiment d’être saluée, allez donc faire un petit tour sur leur site et parlez-en autour de vous !



 
Merci à Babelio et aux Éditions Yakabooks !


ISBN 978 2 37763 017 2
168 pages
2017
2€

6 commentaires:

  1. C'est exactement pour cette raison que je ne vais plus chez le dentiste...

    Sinon, The Ghostwriter, l'un de mes préférés chez Polanski...

    RépondreSupprimer
  2. au clair de la lune mon ami Pierrot ... j'aimerais bien lire son histoire en tous cas, merci manU pour les infos !!

    RépondreSupprimer
  3. C'est génial une maison d'édition à deux euros ! Drôle de pari sur le long terme mais qui mérite d'être soutenu.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...