dimanche 24 janvier 2016

DVD - Coffret Ethnies (2015)



Comment mieux affronter la monotonie ambiante qu’en allant à la découverte de cultures qui nous sont peu familières ? C’est donc avec une grande envie d’évasion que j’ai choisi ce coffret Ethnies que proposait Cinetrafic lors de sa dernière opération DVDtrafic, un DVD contre une critique.

Je suis donc parti pour neuf voyages. Le coffret contient trois DVD de trois documentaires, qui m’ont conduit au plus près de différentes ethnies de la Bolivie au Népal, en passant par l’Ethiopie, le Vietnam, au-delà des limites du cercle Arctique mais aussi par la Zambie et la Mélanésie. Je dois bien reconnaitre que pour les deux derniers, je suis allé vérifier sur un atlas où ils se trouvent précisément. J’étais dans le vrai, à quelques milliers de kilomètres près on va dire. Vous sauriez les situer d’emblée vous ?

Je ne vais pas vous faire un résumé fastidieux de chacun de ses documentaires mais plutôt vous toucher quelques mots sur ceux qui, pour des raisons diverses, m’ont le plus marqué.

Dans Himalaya, Face aux abeilles géantes*, il y a tout d’abord le jeune Moti, au Nord-Ouest du Népal qui va apprendre le dur métier de cueilleur de miel. Dur métier car c’est le long d’imposantes falaises, suspendu à plusieurs centaines de mètres du sol par un arrimage aléatoire de lianes et de cordes, qu’il doit recueillir le précieux nectar. J’allais oublier de vous dire qu’il n’a pour toute protection aux piqures d’abeilles géantes qu’une vague écharpe de lainage. L’expérience vous tente, vous ? Moi, je passe mon tour ! Et le pire, c’est qu’une fois en bas, le visage boursoufflé par les piqures, limite comateux, il se fait engueuler par son père et les hommes du village pour en avoir fait tomber à côté du panier…

Il y a aussi Wario, onze ans, qui doit s’enfoncer dans La Bouche du diable* après un périple de plus de deux cents kilomètres pour en extraire le sel. Comme dans plusieurs autres documentaires, ces histoires tiennent parfois de la quête initiatique qui doit faire des hommes respectés de ces enfants.

Comme par exemple dans Devenir un homme en Mélanésie*, où les hommes se jettent dans le vide  du haut d’une tour de bois uniquement attaché par des lianes aux chevilles. Il faut mieux avoir bien mesuré les lianes, surtout quand la tour s’affaisse à chaque saut. Parfois le sol s’avère plus proche qu’on ne le pense et surtout plus mortel…

Je ne vous livre qu’un bref aperçu, si le sujet vous tente, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Si j’ai apprécié l’ensemble de ces documentaires, je dois bien admettre qu’en visionnant le premier, j’ai été un peu surpris par la qualité des images. Sans être mauvaises, je m’attendais à mieux. J’avais l’impression de voir des documentaires diffusés sur France Télévisions. Et pour cause, Jérôme Ségur et Jean Queyrat, les réalisateurs, sont documentaristes depuis plus de vingt ans et leur travail y a souvent été diffusé sur France 5 notamment. Par la suite, la qualité est vraiment au rendez-vous.

Envie d’évasion ? Dépaysement garanti avec ce coffret Ethnies !


http://www.filmsdocumentaires.com/

Sorti en DVD le 13 octobre 2015 chez ZED

Une découverte que je dois encore une fois à Cinetrafic !



 
* Cliquez sur le lien pour voir un extrait 
 

10 commentaires:

  1. J’avais tellement hâte de lire ce billet-là! Il est superbe, bravo!!! <3

    Wow le reportage sur les abeilles est tellement impressionnant, bonjour le vertige, je passe mon tour avec! Il faut faire confiance aux cordes en mautadine… De superbes extraits de vidéos que tu partages avec nous et qui m’ont fait rêver, je me voyais partout, en Himalaya, en Éthiopie, en Mélanésie (que j’aurais jamais pu situer moi non plus ^^). Plutôt que de me jeter dans le vide j’me contenterais de prendre des photos et de vivre entourée de la richesse de toutes ces cultures et de la beauté intérieure de ses habitants…

    Un voyage visuel qui me remplit le cœur et me mouille les yeux. Une envie de partir, « être dans le vrai » comme tu dis, de faire un grand tour du monde et de sans doute y poser définitivement mes bagages quelque part. J’en ressors vraiment émue. Vraiment vraiment émue...

    On part quand??? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe, je ne sais pas, je vouais donner envie sans tout raconter ce qui aurait été bien chiant ! Donc voilà le résultat... ;)

      Supprimer
  2. Même si la qualité de l'image n'est pas au rendez-vous cela m'intéresse beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, c'est uniquement en visionnant le premier que j'ai eu cette impression ! Toutes ces tranches de vie étonnantes sont vraiment à découvrir...

      Supprimer
  3. Souvent quand je regarde ce type de docu je me dis que ma vie n'est pas si dure que ça et que je n'ai pas à me plaindre. Le pauvre gosse avec ses abeilles :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ce que je me suis dit en visionnant ces documentaires !
      Il y a des traditions vraiment sidérantes ! J'aurai dû en parler davantage dans mon billet...

      Supprimer
  4. Cool, trop bien ces voyages du fond de ton canapé. Moi j'aime beaucoup les reportages sur les différentes Ethnies. Celui sur "Devenir un homme en Mélanésie" je l'ai vu à la télé. J'en avais le souffle coupé...

    Des DVD qui doivent être très intéressants :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon moyen de découvrir des cultures différentes avec leurs richesses et leurs curiosités...

      Supprimer
  5. Moi, j'aimais bien regardé ces reportages bien au chaud, sous la couette, en prenant mon café brûlant pour trainer mon petit déjeuner le dimanche matin. J'étais même incollable sur les éléphants d'Afrique ou les hippopotames. C'était mon dada !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les éléphants, le dada du Bison... Nom d'un chien !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...