lundi 27 janvier 2014

Les Carnets de Cerise - 2 - Le Livre d'Hector - Joris Chamblain & Aurélie Neyret




C’est l’été et Cerise est enfin en vacances. En l’absence de ses deux meilleures amies, Line, partie s’occuper de son neveu chez sa sœur, et Erica, partie en colonie de vacances, elle partage son temps entre la piscine avec sa mère et l’écriture suivant toujours les précieux conseils de la romancière Annabelle Desjardins sa voisine et amie.

Après un mois de juillet plutôt calme, ses amies sont de retour et ça tombe bien puisqu’un nouveau mystère s’offre à elle. En effet, Cerise a remarqué une vieille dame qui fait invariablement chaque mardi le même trajet en bus, toujours avec le même objet en main. Entrainant ses amis dans sa quête, elle finit par découvrir que la vieille dame en question réemprunte chaque mardi le même  livre et ce depuis des années.

Qu’est-ce qui peut bien pousser cette vieille dame à se comporter de la sorte ? Voilà un mystère que Cerise, toujours coiffée de son chapeau à la Indiana Jones, n’aura de cesse d’élucider quitte à créer des tensions avec sa mère et se mettre ses amies à dos.

Et voilà aussi ce qui m’aura sans doute le plus gêné dans cette histoire. J’ai trouvé les réactions de ses amies comme de sa mère un peu excessives et du coup peu crédibles. De la même manière, le coup de la salle de la bibliothèque fermée depuis plus de trente ans, même si j’adore l’idée, j’ai trouvé ça aussi un peu artificiel.

Ceci étant dit, ce ne sont que de petits bémols, je n’ai pas boudé mon plaisir. J’ai comme dans le premier tome aimé le traitement des relations entre les générations, on a toujours à apprendre les uns des autres en dépit de nos différences d’âge. C’est aussi ce qui doit me plaire chez la Mamette de Nob. Le graphisme est toujours aussi réussi, les carnets de Cerise sont toujours aussi attrayants, amusants et touchants, c’est le vrai plus de cette série. Enfin, le mystère élucidé se révèle émouvant, plein de tendresse et d’humanité mais chut…

Les Carnets de Cerise, Le Livre d’Hector, de ne pas le lire, vous auriez bien tort !



ISBN 978 2 302 03095 4
2013
76 pages


Les avis de Noukette et Jérôme qui m'ont donné envie de couvrir cette série.

Le blog d'Aurélie Neyret : http://ecartez-vous-jarrive.blogspot.fr/


9 commentaires:

  1. Un cran en dessous du 1er pour moi mais ça reste une lecture agréable et je retrouverai Cerise avec plaisir pour une troisième aventure.

    RépondreSupprimer
  2. Et moi donc pour un 2eme, un 3eme ect...... C'est tellement mignon !
    Tient ! cet album est sur fond bleu contrairement au 1er sur fond pourpre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pronostiques quelle couleur pour le troisième ?

      Supprimer
  3. et toujours pas de tarte aux cerises...
    ni même une Kriek !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je ferai le billet sur Laura Palmer, je te fais une photo du livre avec tarte aux cerises et Kriek !

      Supprimer
    2. Je me lèche les babines d'avance...

      Supprimer
  4. Manu, j’ai été tellement touchée par cette histoire de vieille dame mélancolique et de lettres d’amour. À nouveau une belle histoire de souvenirs… Émue par cette petite phrase « Mais tu es encore un peu trop jeune pour le comprendre… comprendre ce dont on est capable, quand on aime quelqu’un de toute son âme… ». Complètement sous le charme de ces carnets à l'odeur de Cerise... Merci encore!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...