mercredi 19 avril 2017

Moonlight - Barry Jenkins (2016) - Les blablas du weekend chez manU & Nad (2)





Sur tes conseils, je suis allé voir Moonlight. Quel film étonnant mais quel beau film ! Ce qui m’a le plus marqué je crois, c’est le rythme. Cette lenteur, ce calme, alors qu’il s’y dit et s’y passe des choses terribles. 

Crois-tu que la musique y est pour quelque chose? Cette musique je l’ai trouvé enveloppante, vraiment superbe. Une harmonie de douceur vive au milieu du tumulte. Il y a une force dans les notes qui désamorce le drame sans pour autant lui enlever d’importance, qui au contraire met en valeur toute la charge émotive contenue dans ce film intelligent et sensible. Poignant, intense, bouleversant…
Qu’est-ce qui t’a le plus touché durant ces deux heures? 

Une musique enveloppante et néanmoins contrastée par rapport à ce qui est en train de se jouer.
Qu'est-ce qui m'a le plus touché ? Difficile à dire...
Sans doute ses rapports, compliqués, avec sa mère, cette femme complètement broyée par son addiction, leur impossibilité à communiquer, leur douleur, puis réaliser le paradoxe de la "voie" qu'il va finalement suivre. 

Ça m’a fait mal cette relation avec sa mère, ce jeune homme introverti qui se cherche et qui n’arrive à trouver aucune réponse auprès d’elle. En ce sens j’ai trouvé le film humainement violent. Toute cette trahison, et l’oppression omniprésente du début à la fin, que la qualité des acteurs rend à merveille!   
Certains diront que le thème principal du film porte sur l’homosexualité. Moi je crois que, plus fort encore, il y a la question de l’identité que chacun porte en soi, avec ses doutes et ses interrogations.
Toi, t’en penses quoi? 

Dirait-on que le thème du film porte sur l’hétérosexualité si telle était l’orientation sexuelle du héros ? Je ne crois pas !
Pour moi, il est question de quête d’identité évidemment, et d’amour, amour au sens large.
L’amour un peu paternel d’un dealer envers un gamin paumé.
L’amour d’une mère pour son fils même si la route sera longue et l’issue incertaine.
Et enfin un amour passé sous silence, sous une chape de plomb même, avant de se révéler enfin… 

J’suis d’accord avec toi et c’est pourquoi je le soulève, l’orientation sexuelle ne se catégorise pas plus qu’aucun sentiment humain, j’ai d’ailleurs toujours eu horreur des catégorisations qui nous ostracisent, c’est la forme la plus cruelle d’exclusion et d’intolérance. Si les gens ne nous rejettent pas pour nos choix, ils le feront sous d’autres couverts que sont ceux du racisme, des guerres de religion, de l’intelligence cognitive, des inégalités sociales etc
L’identité est un terme plus global et plus juste pour parler des émotions, de la recherche de soi et de son accomplissement. Pour parler de l’Amour...

J’t’offre un gros bol de crème glacée avec extra sirop d’érable mon kinG? (le popcorn c’est trop light et banal) mdrrrrr



Rendez-vous dans quelques temps pour les prochains blablas de manU et Nad!



12 commentaires:

  1. Celui-là, je voulais terriblement aller le voir. Il me faisait tabarnakement envie. Et du coup, je pense que je me jetterai sur le DVD à sa sortie...

    Pst, il ne vous reste pas un autre gros bol de glace nappée d'une bonne couche de sirop d'érable bien gluant...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu craquerais pour la crème glacée à l'érable avec des gros morceaux de croquants d'érables dedans, arrosée de sirop d'érable, la totale...
      Tu t'en remettrais pas! ^^

      Supprimer
    2. Un film parfaitement adapté à ton petit cœur de Bison tout mou....^^

      Supprimer
  2. Toujours un plaisir de partager ces blablas avec toi mon sweet kinG :-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plaisir partagé en dépit de ta lenteur à t'y mettre.....................
      Mouahahah !! <3

      Supprimer
    2. ptdrrrrrrrrrrrrrrrrr pfffff toé!!!! ^^
      <3

      Supprimer
  3. Le retour des blablas ! :-D Très belle conversation, j'aurais aimé voir ce film. Comme le Bison, je le verrai dès qu'il sera dispo en DVD :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Retour que tu attendais avec impatience, j'en suis sûr !!! ^^
      Un film que je conseille à toutes et tous !!!

      Supprimer
  4. La quête d'identité un sujet très fort et toujours d'actualité !
    Un film qui devrait me plaire, ça c'est sure !

    ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour manU, j'ai beaucoup aimé ce film vu un peu par hasard (je l'ai préféré à Loving, vu en à la même période). C'est une histoire qui m'a touchée mais j'ai trouvé le personnage de la mère assez terrible. Elle n'est vraiment pas gentille avec son et la drogue n'excuse pas tout. Bonne fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola ! La mère est épouvantable oui mais je crois que sur la fin, elle essaie de se rattraper, sans doute un peu tard...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...