lundi 20 février 2017

L'Impasse - Estelle Tharreau

"Gêné par cette précarité apparente, David baissa les yeux. Il sursauta lorsqu’il aperçut la petite silhouette immobile de Benjamin dans l’encadrement de la porte de la salle de bain. L’enfant figé et livide l’observait d’un regard vide. Déstabilisé, David ne trouva pas les mots face à cette poupée de cire."

Après avoir beaucoup aimé Orages, son premier roman déjà publié chez Taurnada Éditions, je me demandais si Estelle Tharreau allait m’embarquer de la même manière avec son deuxième intitulé L’Impasse. Vu la vitesse à laquelle je l’ai dévoré, aucun doute, le pari est largement réussi.

L’action se déroule cette fois dans une petite ville minière, Chanzy, et plus particulièrement dans l’impasse qui donne son nom à l’histoire. Deux familles s’y côtoient, l’une aisée, l’autre plus modeste. Plusieurs personnages ne rêvent que de s’échapper de ce cul de sac poisseux où les ambitions des uns et les espoirs des autres vont violemment se percuter quand l’un d’entre eux est sauvagement assassiné.

C’est là qu’apparait le flic David Bertal, de retour dans la ville de son enfance. Il se retrouve confronté à un environnement familier dans lequel les personnes qu’il a connu autrefois ne sont pourtant plus tout à fait les mêmes. Rancunes tenaces et secrets de famille sur fond de magouilles politiciennes douteuses vont venir obscurcir son enquête. Mais lui laissera-t-on le temps d’en venir à bout ?...

Encore une fois, Estelle Tharreau réussit un polar efficace qu’on a du mal à lâcher une fois tournées les premières pages. Un roman très différent du premier dans sa construction mais tout aussi addictif au niveau de l’écriture. Mention spéciale pour le personnage du jeune Benjamin "l’abruti malsain" particulièrement crédible. Mais je ne vous en dis pas plus, je vous laisse pénétrez dans L’Impasse, à vos risques et périls…

ISBN 978 2 37258 026 7
260 pages
2017
9,99€
(Livre reçu en service de presse)
 

16 commentaires:

  1. C’est qu’elle a l’air très très bien cette auteure, en relisant ton billet sur « Orages » je vois que certains thèmes lui sont chers, les retours dans le passé et les secrets de famille.
    Ça fait déjà un moment que je ne me suis pas lancée dans un bon polar. « À vos risques et périls »? Même pas peur!!! :P
    Je ne sais pas si j’ai déjà lu un roman des Éditions Taurnada, ils semblent publier de belles choses...
    Super billet! :-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Estelle Tharreau fait partie de ces auteurs que j'aimerai vraiment donner envie de découvrir, elle a un vrai sens du suspense dans son écriture.

      Supprimer
  2. Encore une femme qui s'impose dans le noir, on dirait !

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de lire plusieurs thrillers (messages à venir) qui m'ont tenu aussi en haleine. Ce livre semble très prenant aussi. Merci pour le partage.
    Bonne journée, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte de lire ça ! Bonne semaine à toi.

      Supprimer
  4. Taurnada, une maison d'édition à part, apparemment.
    Sans se prendre la tête, ils diffusent des romans noirs ou d'aventures, qui sans forcément être de la grande littérature, reste de la littérature prenante. L'espace de quelques pages, on se laisse happer par l'histoire, par les événements. Efficace, tu sembles avoir trouvé le bon mot. Et parfois, on ne demande pas plus à un bouquin d'être efficace, de nous emporter au-delà de notre quotidien, de notre vie, putain de vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord avec toi si ce n'est que je trouve l'écriture d'Estelle Tharreau réellement addictive, ce qui n'est pas le cas de tous les auteurs de polars.
      De plus, ayant lu quasiment tous les auteurs publiés chez Taurnada, je la place vraiment dans le haut de la liste.

      Supprimer
  5. Je ne suis pas polar du tout mais je suis curieuse de connaitre cette écriture addictive !

    Qui sait ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La curiosité est un...très bon défaut dans certains cas !

      Supprimer
  6. Encore une belle critique d'un soutien de la première heure ! Un grand, grand merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je serai au rendez-vous du prochain !
      Peut-être est-il déjà commencé ?
      Merci de votre passage ici ! ;)

      Supprimer
  7. Un page turner qui pourrait plaire à ma femme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ta femme est fan d'Harlan Coben ! ^^

      Supprimer
  8. Ça me tente, ça me tente ! Je note le titre, merci petite grenouille :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi qu'il te tente !
      Estelle Tharreau a un vrai sens du rythme et ça fait parti de ce que j'aime dans ses romans.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...