samedi 26 novembre 2016

Un paquebot dans les arbres - Valentine Goby



"Elle rêve de nourritures fantômes. Si on pouvait manger les nuages, les scintillements sur l’eau, le tremblement des feuilles, toutes choses disponibles, gratuites."

Une famille comme une autre avec trois beaux enfants. Les parents tiennent un café, le Balto, lieu de rendez-vous du village. Mathilde adore son père et fait tout pour lui plaire. Sans doute pour lui faire oublier le garçon qu’il espérait. Tout semble leur sourire.

Mais un jour, la tuberculose frappe la famille. Paulot et Odile deviennent des « tubard ». L’inconnu, la maladie, la peur de la contagion, tout s’écroule. Comme les amis, les clients se font rares. Les parents sont envoyés au sanatorium d’Aincourt, énorme « paquebot » de béton au cœur d’une forêt.

Encore bien jeune, Mathilde va devoir grandir plus vite que prévu. A la maladie des parents, s’ajoute le bras de fer avec les services sociaux, la lutte permanente contre la faim, un combat de chaque instant pour survivre. De petite fille, elle devient le pilier de la famille. Habitée d’une volonté farouche de s’en sortir, elle se démène pour tenter de garder un semblant d’unité à la famille et ce ne sont pas les épreuves qui vont manquer…

On retrouve dans cette histoire des thèmes communs à l’impressionnant Kinderzimmer, des corps en souffrance et l’enfermement sous de multiples formes. Au-delà de l’histoire douloureusement touchante et d’un beau personnage féminin, je garde avant tout de cette lecture le plaisir de retrouver la plume sensible de Valentine Goby, mélange de concision et de précision, le sens du mot juste.

Avec Un paquebot dans les arbres, c’est encore un poignant portrait de femme que nous offre Valentine Goby !





 Merci à Babelio et aux éditions Actes Sud !


Les avis de Nadège, Noukette, Jérôme et... Canel, histoire d'avoir un avis dissonant !

ISBN 978 2 333 06648 2
267 pages
2016
19,80€
 

14 commentaires:

  1. Un jour, je lirai certainement Valentine Goby. Pour le moment, je suis tes conseils et je les offre autour de moi... Mais comme j'aime les plumes sensibles, j'y viendrai moi aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kinderzimmer, pour commencer en beauté ! ;)

      Supprimer
  2. J'ai été complètement conquise par cette histoire et cette langue si belle de Valentine Goby... Un coup de coeur ! <3

    RépondreSupprimer
  3. Hum j'hésite toujours, la barque a l'air bien chargée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est toujours possible de descendre en cours...

      Supprimer
  4. Plume sensible, c'est exactement ça.

    RépondreSupprimer
  5. J'me meurs de lire ce livre!!! Un combat pour survivre et un beau portrait de femme, que demander de mieux! <3

    RépondreSupprimer
  6. Hmmm... ton billet et ceux de Nadège, Noukette et Jérôme donnent envie par contre celui de canel pas du tout ! Et comme je ne suis pas fan non plus des bons sentiments façon 'Les enfants du marais', je crois que je vais passer mon tour. Ou je le feuilletterai au Furet du Nord pour voir s'il y a quelque chose pour me plaire ou pas du tout :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, ça n'a pas grand chose à voir avec "Les enfants du marais" mais tu as raison, essaie de te faire ta propre opinion...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...