jeudi 2 juin 2016

Vivre à la campagne - Barbara & René Stoeltie



"Vivre à la campagne offre une vision idyllique de la vie à la campagne en France, en Suède et ailleurs en Europe." ELLE, New York 

Cette accroche placée en quatrième de couverture résume à elle seule le contenu de ce livre. Et si en plus, c’est ELLE, New York qui le dit, on se doute bien que c’est une certaine vision de la campagne qui va y être mise en scène.

En effet, pas de bouses de vache et d’élevages de porcs dans cette « campagne ». Ici, on ne parle pas de la campagne crade mais de la campagne chic !

Celles des maisons de famille, que dis-je, des petits manoirs, des cottages aux fenêtres fleuries, des demeures seigneuriales et des logis plein de charme aux douces couleurs pastelles… La campagne des bustes en marbre, des sols en tomettes rouges ou en pierre de Bourgogne, des murs recouverts de casseroles et de chaudrons en cuivre… La campagne des conserves maisons, des confitures de grand-maman, celle des napperons en dentelles, des coussins brodés, des couvre-lits en patchwork, des tapis de table en boutis…

J’ironise un peu, vous l’aurez compris, mais je me suis régalé à visiter ces intérieurs de charme, de la Suède à l’Ireland, de l’Angleterre à la Hollande, de la France à la Toscane, en passant par Majorque et la Grèce.

Bien plus qu’idyllique, c’est une vision totalement irréaliste d’une campagne sur papier glacée dont le seul but est de dépayser et de faire rêver le lecteur. Le pari est réussi à travers 400 pages de photographies superbes, l’occasion aussi placer quelques allusions à Aragon ou Rousseau par exemple. Histoire de faire chic ? 

« Ces merveilleuses fenêtres ouvertes, derrière lesquelles le ciel est bleu comme les yeux de Matisse derrière ses lunettes. » Louis Aragon 

Une édition publiée à l’occasion des 25 ans des Éditions Taschen et que j’ai trouvée à 0,50€ dans un vide-grenier en pleine campagne charentaise ! 

« Et nous ? N’avons-nous pas la nostalgie d’un toit de chaume, d’une petite rivière et d’une idylle champêtre sortie tout droit d’un conte de fée ? »


Un rêve de bibliothèque...
 
Une certaine idée de la campagne...
ISBN 3 8228 4841 7
400 pages
2005
19,99€

17 commentaires:

  1. Un Taschen à 50 centimes !!? Tu es le roi du livre d'occasion manU :D
    Ce livre me fait penser à certaines séries anglaises où les personnages vont passer le week-end à la campagne dans la maison familiale et se retrouvent dans un château avec une cheminée où brûlent des arbres entiers, boivent du thé dans des services en porcelaine et dînent en robe de soirée ^^J'adore ce genre d'ambiance irréelle :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y croyais pas moi-même !
      Des ambiances qui font rêver...les pauvres gueux que nous sommes ! ^^

      Supprimer
  2. À 0,50€ pourquoi s'en passer! :D
    Une "certaine idée de la campagne" hum hum.................. :D
    La certaine idée d'la campagne chez mes colons ça ressemble à une maison en bois rond avec des panaches d'orignaux sur les murs et une peau d'ours devant le poêle à bois ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il faudrait être folle pour dépenser plus !!"
      Tiens ce serait sympa que je trouve un livre de déco de chez toi, un livre bien quétaine quoi !!! ^^

      Supprimer
    2. Du gros quétaine de colon à marde ça devrait s'trouver dans tous vide-greniers qui s'respecte ^^ ^^

      Supprimer
  3. A ce prix là, j'aurais pris aussi! Même si la campagne, ce n'est pas complètement ainsi généralement...

    RépondreSupprimer
  4. Une idée de la campagne que je n'aime pas. Mais un beau livre qu'il ne fallait pas louper pour ce prix.
    Bon dimanche, FLaure

    RépondreSupprimer
  5. Je vis à la campagne hihi :D
    J'adore la bibliothèque ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'adore aussi cette bibliothèque !!

      Supprimer
  6. Pas mon truc la campagne, chic ou pas ;)

    RépondreSupprimer
  7. Moi j'adore la campagne et le côté chic qui peut s'y cacher, souvent surprenant.
    0,50 cts !!! Pfffttt tu m'énerves !

    <3

    RépondreSupprimer
  8. Moi je vis à la campagne, mais sans le côté chic je dois le reconnaître. Remarque, pas de bouse de vache chez moi, mais du crottin de cheval. Une jolie bibliothèque aussi, dans une longère à retaper... Des mauvaises herbes dans la cour, mais aussi du lilas superbe quand vient la saison. Bon, j'ai des aspects de campagne chic, et des autres... beaucoup moins chics.

    Et arrête de me narguer avec tes vide-greniers! grrr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je vis à la campagne et je n'ai pas de crottin de cheval mais plutôt des crottes de chats dans mon jardin... :(
      Je veux bien une photo de la jolie bibliothèque ! ;)
      Désolé mais je n'ai pas l'intention d'arrêter... ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...