mardi 14 juin 2016

Sublutetia - 1 - La révolte de Hutan - Éric Senabre



"Les Sublutetiens étaient habitués à vivre de peu, se consacrant au bien de la communauté plutôt qu'à leur propriété personnelle ; ce qu'ils laissaient derrière eux était, de fait, bien plus précieux que des objets. C'était une certaine idée de l'harmonie, du partage, de la vie en communauté qui, là-haut, n'existait que dans les livres." 

Eric Senabre est vraiment un conteur de talent !

Après avoir succombé à l’ambiance nimbée de surnaturel du Dernier songe de Lord Scriven, j’ai poursuivi ma découverte de cet auteur avec son premier roman, Sublutetia. Autre lieu, autre époque, immersion immédiate dans le sous-sol de Paris, claustrophobes s’abstenir !

Tout commence par une banale sortie scolaire. Banale jusqu’à ce que deux élèves, Nathan et Keren, ratent leur rame de métro. S’ils prennent tout simplement la suivante, tout va se compliquer quand ils vont se retrouver là où ils n’auraient jamais dû aller…

De couloirs de métro désaffectés en tunnels aussi sombres qu’angoissants, ils aboutissent encore plus profondément, au-delà même des catacombes, dans une cité secrète, une ville sous la ville, la bien nommée Sublutetia.

Mais leur périple va être semé d’embuches. De la conduite d’une locomotive d’un autre âge, à la rencontre des habitants qui peuplent cette cité, qu’ils comptent bien garder secrètes, en passant par  la confrontation avec une tribu d’orang-outan, bien décidée à défendre son territoire, les rebondissements sont nombreux et l’histoire vraiment prenante.

Une écriture accrocheuse, de belles valeurs mises en avant et un imaginaire fabuleux sont au centre de ce premier tome. La découverte de cette ville et de la vie sous terraine est intrigante et dépaysante. Si on pense bien évidemment à des auteurs comme Jules Verne, ce monde m’a rappelé celui décrit dans la série américaine des années 80 La Belle et La Bête avec cette confrontation entre le monde d’en haut et le monde d’en bas, Surfaciens et Sublutetiens ici.

Hâte de me plonger dans le tome 2 voir si la magie opère à nouveau… 

"Nous savons ce que sont internet, les téléphones portables, mais nous ne les utilisons pas. Et pourquoi ? Parce que nous sommes libres ! Libres ! Vous autres, Surfaciens être devenus esclaves de vos techniques."

ISBN978 2 278 05923 2
282 pages
2012
14€

11 commentaires:

  1. Des orangs-outangs qui conduisent un métro sous Paris... Bien sur, bien sur... Il te reste un peu de ton pineau ? ou tu as fini toute la bouteille...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel jaloux ! Tout ça parce qu'il n'y a pas de bisons à Sublutetia... ^^

      Supprimer
  2. Je me dis qu’en sortant d’une telle lecture on doit au moins un peu se questionner sur le sens de nos valeurs et du mot « liberté ». Sur l’importance qu’on accorde aux biens matériaux aussi, à l’essentiel versus le superflu. Il doit y avoir une super atmosphère mystérieuse dans ce roman. Ça fait tellement de bien parfois de se sentir comme ça « hors du temps ».

    J’me verrais bien en Sublutetienne! En plus les orangs-outans j’les trouve troooooop cute!!! :D
    (ben koi, j’les comprends de défendre leur territoire, non mais!) ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben je comprends mieux pourquoi tu me trouves si "cute"... ^^

      Supprimer
  3. Un auteur jeunesse incontournable pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après Le Dernier songe de Lord Scriven et Sublutetia tome 1, il le devient pour moi, je suis déjà plongé dans le tome 2...

      Supprimer
  4. Je me souviens bien de la série La Belle et la Bête, c'était avec Ron Perlman et Linda Hamilton. J'adorais cette série :) Si le bouquin est dans la même veine, il a tout pour me plaire. Je note le titre, merci manU !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre est différent mais j'y ai retrouvé cette ambiance de souterrains, de tunnels et autres gouffres sans fonds qui contribuaient à donner un certain charme entre le merveilleux et le gothique à cette série...

      Supprimer
  5. Un auteur que je ne connais pas du tout et que clairement il faut que je découvre.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...