vendredi 12 juin 2015

Docteur Sleep - stephen King



Traduit de l'anglais (États-Unis) par Nadine Gassie

Qu’a bien pu devenir le jeune Danny Torrance après les horreurs qu’il a vécues à l’hôtel Overlook dans Shining ? C’est ce que nous propose de découvrir Stephen King dans Docteur Sleep.

Comme son père avant lui, Dan est alcoolique et son addiction va le faire sombrer. Ne pouvant pas tomber plus bas, il lui faudra tout le soutien des Alcooliques Anonymes et d’un parrain intraitable pour enfin voir le bout du tunnel.

Mais son salut va aussi venir de ce travail qu’il trouve dans un hospice pour personnes âgées. Avec humanité et empathie, il accompagne ces personnes en fin de vie et les aide à passer de l’autre côté, le plus sereinement possible, celui qui lui vaudra son surnom de Docteur Sleep.

Second personnage capital du roman, Abra, une jeune adolescente, qui a elle aussi le « shining ».  Mais un « shining » d’une puissance inouïe.  Dan va ainsi la faire bénéficier de son expérience et l’aider à gérer cette particularité bien lourde à porter.

Et ils ne seront pas trop de deux pour affronter le Nœud Vrai, cette drôle de tribu qui ne se déplace que dans d’énormes camping-cars genre Winnebago, qui sème mort et désolation sur son passage avec une prédilection pour les jeunes enfants possédant justement le « shining ». Sorte de vampires new age, ils «pompent » l’énergie vital de ces gamins, leur « vapeur », non sans les avoir bien torturés au préalable. Avec son pouvoir démesuré, Abra fait donc une cible de tout premier choix… 

Docteur Sleep est un roman sur l’addiction, sur la transmission et sur le passage dont la réussite tient entre autre à ses deux personnages principaux, complexes, attachants et paradoxalement terriblement humains dans cette atmosphère baignée de fantastique. Bien sûr, le risque avec une suite, c’est de se répéter et de refaire la même histoire en beaucoup moins bien.

Avec Docteur Sleep, Stephen King réussi, haut la main, son pari. Il crée une histoire à part entière, en lien tout en étant totalement différente. Au point qu’à un moment, j’en suis même venu à m’interroger sur la cohérence de tout ça. Et comme s’il avait vu ma moue dubitative, quelques pages plus loin, le King me dévoilait le lien qui allait donner toute sa cohérence à son histoire. Une réussite je vous dis !

S’il aide ses patients à glisser doucement dans l’au-delà, le Docteur Sleep va vous empêcher de trouver le sommeil…



Merci à Babelio et au Livre de Poche ! 

L'avis de Potzina, La Belette
et une conversation croisée chez Yvan !

ISBN 978 2 253 18360 0
762 pages

 8,90€

20 commentaires:

  1. J'ai adoré ce bouquin ! Il y avait longtemps que je n'avais pas lu un King quand il est sorti et ça m'a fait plaisir de retrouver à la fois Stephen King et Dan :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en parles très bien de ce livre, comme d'hab !

      Supprimer
  2. Convaincu !
    Faut que je retente l'expérience Dr Sleep, une nuit d'insomnie où j'ai 700 pages à tuer...
    Mais bon, un livre qui commence par les Alcooliques Anonymes n'étaient pas d'une bonne augure. Pour moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évite la lecture sur tablette, c'est trop long ! ^^

      Supprimer
  3. Ben je vais te dire un truc :

    Il n'y a pas à dire, Moi j'ai pas le "Shining" mais d'une puissance inouïe !! :D Mais n'empêche que je t'aime très très fort mon manU

    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas le "Shining" mais tu m'as, c'est tellement mieux ! ^^

      Supprimer
  4. Il fallait vraiment oser pour donner une suite à un monument comme Shining! Mais Stephen King quand même…

    Je me suis vraiment attachée à la psychologie du personnage de Danny, alors le redécouvrir toutes ces années après, habité par les vestiges de son passé, ce doit être un régal!

    Si je comprends bien, le Dr Sleep il est à lire comme on regarde Shining, un œil ouvert et l’autre caché sous sa doudou à motifs de frog? Ouhhhhhh Ça me fait peur et j’aime troooop ça! ^^
    Super billet! Dommage qu’à travers les mots on ne retrouve pas ton gros accent de grenouille des Charentes………………………….........................................

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En dépit de mon "accent", on me comprend, "globalement", moi... ^^

      Supprimer
    2. Tu vois je te l'avais bien dit que tu avais un accent du fin fond de la France !!! mdr ;-)

      Supprimer
    3. Eh oh, ça va les pouffs !!

      Supprimer
  5. En cours de lecture pour moi...j'adore et reviendrais sur ce billet quand j'aurais fini...

    RépondreSupprimer
  6. Il faut absolument que je le lise, car cette suite m'intrigue énormément :D !!

    RépondreSupprimer
  7. je n'ai pas lu Shining, j'aurais surement dû. Doctor sleep m'a convaincu sur la première moitié, et après je me suis un peu ennuyé. surement parce que je voulais retrouver l'ambiance du film de Kubrick , ce qui est je dois l'admettre, est un peu débile comme idée. Stephen King, prend bien le temps de prévenir son lecteur que ce n'est pas un roman qui fait peur comme Shining comme la génération qui a été traumatisée à 15 ans par celui-ci (j'aurais aimé l'être !). bref, voilà voilà !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ambiance de cette suite n'a vraiment rien à voir avec Shining. Personnellement, je trouve qu'il a bien fait de prendre une autre direction pour éviter de faire quelque chose de trop proche...

      Supprimer
  8. Tu m'as convaincue de le lire. J'étais perplexe, je ne savais pas à quoi m'attendre et j'avais peur d'être déçue!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, saviez-vous que mon premier livre ÉTRANGES NOUVELLES vient de ressortir chez MON PETIT ÉDI-TEUR ?
    C’est un recueil de 24 nouvelles, parfois drôles, étranges ou fantastiques dont, pour certaines, vous pourrez imaginer une fin. Disponible dans les bonnes et même mauvaises librairies… http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342037937

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...