lundi 18 août 2014

Bad Chili - Joe R. Lansdale





Après mes deux précédentes escapades texanes, bon Dieu qu’il me tardait de retrouver mes deux potes, Hap et Leonard ! Donc profitant de mes vacances, j’ai fait fissa, direction l’East Texas et je peux vous dire que je m’en souviendrai longtemps de ce séjour.

Tout a commencé quand Hap s’est fait attaquer par un écureuil ! Non, non, vous ne rêvez pas, vous avez bien lu, par un écureuil ! Et enragé qu’il était le bestiaux en plus ! Moi qui ai pourtant déjà vu un gars se faire attaquer par une biche homophobe, ça m’a scotché ! Avec Leonard, on n’en croyait pas nos yeux ! Et pourtant, un vrai carnage ! Teigneux l’écureuil ! Mais Leonard a vite trouvé une solution. Radicale la solution, comme souvent avec Leonard.

Évidemment aux States, ils n’ont pas la sécu, comme nous, donc pour se faire soigner et surtout pour la prise en charge par les assurances, c’est le parcours du combattant, Hap en sait quelque chose maintenant. Drôle de système de santé quand même, ça fait relativiser… Bon, en même temps, comme on dit, à toute chose malheur est bon, et il a fait la connaissance d’une infirmière, Brett, une rousse flamboyante au tempérament de feu, une sacrée bonne femme et je crois que ça pourrait bien pas mal marcher entre eux.

Par contre niveau sentimental, pour Leonard, rien ne va plus, c’est fini entre lui et Raul. Il a vachement changé Raul. Comme quoi, on ne connait jamais vraiment les gens. Leonard va en plus se retrouver accuser de meurtre. Une sacrée partie de cache-cache avec la Police qui commence. Je ne vais pas vous en dire plus mais sachez qu’il ne fait pas bon être gay dans certaines de ces contrées reculées de l’East Texas. Et quand comme Leonard, on cumule en étant noir, l’homophobie, on sait ce que c’est ! Par contre, moi qui pensais en connaitre un rayon sur les trous du cul, j’étais bien loin d’imaginer ce que certains sont prêts à vous fourrer dedans… Pour vous faire du bien ou pas !

"Les gays sont plus souvent des cibles que les femmes ou les Noirs. 
La plupart des gens pensent que si un homo prend une raclée, il n'a que ce qu'il mérite."

En tout cas, je ne regrette pas mon voyage. Malgré les grosses frayeurs et les coups pris dans la gueule, je me suis encore une fois bien marré. Hap et Leonard sont vraiment impayables. Et ils s’aiment ces deux-là. Une amitié vraie, y a pas à dire, ça fait du bien. 

Bad Chili, un plat foutrement réussi !



"L'amour étant ce qu'il est, les problèmes ne semblent pas changer beaucoup quand la personne aimée est du même sexe, sauf qu'il y a beaucoup plus de baise. Gays ou pas, les hommes aiment vraiment le cul [...]." 

"- Si t'es une nénette et que t'aimes le sexe, reprit-elle, t'es une pute. si tu ne l'aimes pas, alors t'es frigide. si tu utilises tes charmes pour pouvoir t'envoyer en l'air, les féministes te détestent, et si tu ne veux pas épouser la première foutue grosse queue qui te tire une crampe, les hommes pensent que t'es une emmerdeuse ou alors on revient au premier cas de figure - t'es une pute."

"Je passai à la salle de bains et je me coiffai. N'empêche que j'avais toujours ce bout de melon déplumé. Je n'étais pas idiot au point d'essayer de rabattre les cheveux dessus. Je veux dire, les gars, vous trouvez ça naturel ? Ça revenait à brandir une pancarte annonçant : JE SUIS CHAUVE, ET EN PLUS REGARDEZ COMME JE SUIS CON ! "


Folio Policier 364
ISBN 2 07 030617 8
359 pages
1997 / 2002


21 commentaires:

  1. en lisant ton billet, je me dis que je suis bête de ne pas avoir lu plus de bouquins de ce duo infernal Bad Chili étant ma première lecture, et quelle claque !). Merci pour ces citations (j'ai le sourire grand comme ça) qui donnent le ton de cette série. Effectivement ça dépote ! Et ça fait foutrement du bien !

    RépondreSupprimer
  2. Connais pas et ça a l'air rudement bien, pile dans ce que j'aime ... Mais tu parles d'autres aventures des deux héros, il s'agit d'une série ? Faut lire dans un ordre précis ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idéal est de commencer par L'Arbre à bouteilles, Le Mambo des deux ours puis Bad Chili Tape-cul, Tsunami mexicain, Vanilla Ride et enfin Diable rouge.
      Les mécanos de Vénus qui vient de paraître en France a été écrit et publié avant au States.

      Supprimer
  3. Impayables, c'est ça. Et Brett, quelle tornade ! Je ne suis pas prêt de l'oublier celle-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh Brett ! Une femme qu'on n'oublie pas !

      Supprimer
  4. Excellent tes extraits ! Quand je pense que je ne les ai même pas lu. Va falloir y remédier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, il faut remédier à ça ! :)

      Supprimer
  5. Drôle, attendrissant et même révoltant. j'ai bien envie de me lancer dans cette lecture mais comme tu connais mon retard, Hap et Léonard m'attendrons un peu ! Mais tu sais quoi je les adore déjà... Bon choix de citations et puis la 2eme est tellement vraie!

    Joli billet mon manU ! ;) Merci

    :D


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais sûr qu'elle te plairait ! :)

      Supprimer
  6. Bonjour manU, tu me donnes très envie de retrouver Hap and Leonard. Merci du conseil. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand retrouvailles il y aura, n'hésite pas à nous les faire partager !

      Supprimer
  7. Sûr qu'avec un tel billet, ça me donne envie de suite de me plonger dans mes santiags et d'aller boire une bière en compagnie de Lansdale. J'ai regardé celui que j'avais dans ma bibliothèque mais ce n'est pas un Hap & Leonard. Mais bon, cela ne doit pas être si mal, non plus. A me faire donc à la rentrée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore lu d'autres Lansdale mais j'y viendrai, c'est certain, avec ou sans bière ou santiags !

      Supprimer
  8. Je me souviens de tes deux autres billets, Hap et Leonard sont tellement inoubliables et attachants! J’imagine que l’écureuil il attaque le « zob »? C’est ici que j’ai appris ce mot-là ^^

    L’art de redéfinir une « pute » selon Lansdale! mdrrrr

    Un jour je croiserai ses écrits quelque part et alors je saurai qu’il m’attendant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bizoune tu veux dire ??? ^^

      Supprimer
    2. Tout à fait!!! ^^
      À deux, qu'est-ce qu'on a du vocabulaire! :-))))))
      Bon j'y vais, j'ai une banane flambée qui attend au four................. ptdrrrrrrr

      Supprimer
    3. Avec ou sans...chantilly !! ^^

      Supprimer
  9. Avec Chantilly!!! Et à consommer frais, pour éviter de faire tourner la crème................................^^

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...