mardi 25 novembre 2014

Mes Littératures Européennes 2014 - Episode 2, Vendredi




Vendredi. Le soleil illumine toujours le festival. Je prends en cours un café littéraire intitulé « Guerres intimes et collectives, Des femmes dans la tourmente de l’histoire » animé par Catherine Pont-Humbert en présence de Dasa Drndic, Sonnenschein (Gallimard), et Drago Jancar, Cette nuit je l’ai vue (Phébus).

Ensuite, j’assiste à la projection de Vares, là où les humains sont restés des humains, documentaire réalisé par Sébastien Colson et Laurent Déthès
Vares, petit ville de Bosnie qui ne demande qu’à se reconstruire. Des portraits d’hommes et de femmes particulièrement touchants. 
La projection est suivie d’une discussion avec Sébastien Colson également auteur d'un lire intitulé Yougonostalgia (Vers l’Est). 
N’hésitez pas à aller consulter la page Facebook du film pour en savoir plus :

Sébastien Colson

Plus tard, je flâne entre la grande librairie du rez-de-chaussée et la librairie jeunesse au 1er étage.

Le soir, à 20h00, je me rends aux Quais Hennessy pour assister à une lecture musicale de La Petite communiste qui ne souriait jamais par son auteur en personne, Lola Lafon. Curieusement, ma réservation semble être passée aux oubliettes… Heureusement, j’ai le mail de confirmation sur mon IPhone, merci la technologie !

Lola Lafon
Alors que je m’attends à une simple lecture accompagnée d’un peu de musique, quelle ne fut pas ma surprise !

Lola Lafon ne se contente pas de lire des passages de son livre, elle est accompagnée de ses trois musiciens et elle chante ! Les passages de lectures sont donc entrecoupés de chansons connues ou pas, en français, en anglais et même en… roumain, je suppose. J’espère ne pas dire de bêtise…

C’est en tout cas un merveilleux moment, plein de passion, qui donne envie de lire son livre et qui nous fait découvrir une artiste aux multiples facettes. Un très beau moment longuement applaudi par le public.


La soirée se termine par un cocktail, à base de Cognac bien entendu, offert par la maison Hennessy en présence de quelques auteurs présents sur le festival.




 

Le billet de Eeguab sur Cette nuit je l’ai vue de Drago Jancar.

10 commentaires:

  1. Je ne connais ni Laffon ni Colson mais ce devait être très intéressante de découvrir ces auteurs et de les écouter parler.

    Merci de nous faire profiter de ce moment !

    Moi je me languis ton billet sur kinderzimmer ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sébastien Colson est journaliste.
      Il va bien finir par arriver ce billet...^^

      Supprimer
  2. Pour ma part, je découvrirais bien ton cocktail au cognac...

    Bon, allez, ton billet sur kinderzimmer, aussi !!

    RépondreSupprimer
  3. Comme le Bison tout pareil. Drago Jancar m'a en tout cas emballé. Je vais piocher un peu côté sloveno-croato-serbo-bosno-macedono-kosovo-montenenegrin. C'es pas pour dire mais c'était plus simple du temps du Maréchal. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a beaucoup été question de Tito notamment dans le doc de Sébastien Colson dans lequel sa petite -fille apparait d'ailleurs.

      Supprimer
  4. Merci de nous faire profiter de ces moments...
    Et pour le reste.."Santé!!!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de venir en profiter...
      Cheers ! :)

      Supprimer
  5. Alors là je suis jalouse! Quels moments!!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...